Jean-Gabriel Pageau remplacera Matt Duchene contre les Ducks à Anaheim. Le centre gatinois jouera aux côtés de Ryan Dzingel et Bobby Ryan.

Pageau remplacera Duchene

ANAHEIM — Guy Boucher avait l’intention de limiter les responsabilités de Jean-Gabriel Pageau à son retour au jeu, mais ce plan a dû être lancé dans l’océan Pacifique.

Déjà handicapés par l’absence de leur gardien numéro un Craig Anderson et de leur meilleur défenseur, Thomas Chabot, les Sénateurs d’Ottawa devront se débrouiller sans leur centre numéro un, Matt Duchene, qui n’a pas accompagné l’équipe en Californie alors que son épouse Ashley attend incessamment le premier enfant du couple.

Pageau sera donc appelé à remplacer Duchene, le deuxième meilleur compteur du club, entre Ryan Dzingel et Bobby Ryan mercredi soir lors du premier match du périple californien contre les Ducks d’Anaheim.

« On n’attend pas [Duchene] pendant le voyage, elle doit accoucher dans les prochains jours. On s’attend à ça et si c’est autre chose, on va prendre le bonus. Pour l’instant, on va se préparer sans lui et se concentrer sur les joueurs qui sont ici », a indiqué l’entraîneur-chef Guy Boucher après l’entraînement des siens, mardi, au Honda Center.

« Le portrait n’est pas trop beau... C’est ça qui est ça. J’aime mieux regarder la possibilité qu’ils seront probablement disponibles tous les trois la semaine prochaine. C’est positif de regarder vers ça et on va voir ce qu’on peut faire sans ces gars-là, demander aux autres de ne pas chercher à les remplacer et essayer de s’occuper des petits détails du jeu pour se donner une chance... On sait que la situation n’est pas évidente, c’est une reconstruction avec des blessés importants. Ça donne la chance à d’autres de grandir. On met l’accent là-dessus plutôt que sur les absents », a ajouté Boucher.

Celui-ci pense que le retour de Pageau après une absence de quatre mois pour soigner un tendon d’Achille déchiré va donner un look différent à un de ses deux premiers trios, alors qu’il est certes plus fiable défensivement que Duchene.

Le centre gatinois se sent prêt à en donner plus à son équipe qui en a grand besoin alors qu’elle cherchera à freiner une série de huit revers consécutifs.

« Ce sont de grands souliers à chausser, a-t-il confié. Ce sont des raisons compréhensibles, c’est excitant pour lui de fonder une belle petite famille. De l’autre côté, ça nous enlève notre premier joueur de centre. Ça donne la chance à d’autres joueurs de remplir son rôle du mieux qu’on le peut. Je vais jouer avec ses deux ailiers qui vont super bien présentement et je vais juste essayer de garder ça simple, comme j’ai essayé de faire lors du dernier match. Je devrais avoir un peu plus de temps de jeu. Je vais essayer d’en profiter pour continuer à m’adapter au rythme de jeu. »

Pageau avait joué 13:13 minutes lors de sa première sortie dimanche contre la Caroline, un match où il a compté à son retour dans l’alignement. « Ce match a été une prime. On visait que je joue mon premier match lors de ce voyage en Californie, que je ne voulais pas manquer », a-t-il aussi noté.

Blessé quand il a reçu un tir sur une main dimanche, Ryan représentait un cas douteux pour le voyage, mais il s’en est finalement tiré à bon compte, lui qui a eu une dizaine de blessures dans cette région au cours des dernières saisons.

« Tout est beau. J’étais dans la ligne de tir et il faut bloquer ces lancers. Malheureusement, c’était sur une main, mais ça n’a été qu’endolori, rien pour écrire à sa mère, a-t-il mentionné. Sans Matt [Duchene], ce sont des points qu’on ne peut remplacer, on doit essayer de le faire par comité. On va essayer de continuer à garder le même rythme, Zing [Dzingel] et moi, avec Pager [Pageau]... J’ai de la bonne chimie avec lui, je sais où il aime la rondelle, où il aime être. Il a raté beaucoup de hockey cependant, on ne le chicanera pas si ça ne fonctionne pas tôt dans le match. »

+

NILSSON CONTRE LES DUCKS

Comme Craig Anderson n’a pas fait le voyage sur la côte Ouest, les Sénateurs ne voulant pas prendre de chance que les symptômes de sa commotion reviennent après un vol de près de six heures, les Suédois Anders Nilsson et Marcus Högberg continueront de former un duo cette semaine. 

Le premier affrontera les Ducks mercredi, a annoncé Guy Boucher mardi. 

Nilsson a perdu les deux décisions en fin de semaine dernière, la seconde en relève à Högberg, après son acquisition de Vancouver la semaine dernière. 

« J’ai eu quelques jours pour apprendre à mieux connaître les gars, devenir plus familier avec les façons de faire ici. C’est bon d’être en voyage comme ça et de pouvoir sortir souper avec les gars. Dans les jours après un échange, il y a plein de choses qui te trottent dans la tête, c’est un défi de garder sa concentration, mais ce n’est pas une excuse », a indiqué Nilsson, qui a une fiche de 2-2 en carrière contre Anaheim (3,45, ,898).