Pageau ! Pageau ! Pageau !

Jean-Gabriel Pageau ne pourra jamais oublier son premier match contre le Canadien au Centre Canadian Tire. Trois buts marqués contre Carey Price, les partisans des Sénateurs qui scandaient son nom
Le scénario rêvé pour une recrue québécoise. Pageau aurait besoin de connaître une autre belle soirée contre le Tricolore.
Il est avec les Sénateurs depuis presque un mois. Les choses vont relativement bien. Les entraîneurs ne se plaignent pas de son rendement. Il a cependant été limité à une maigre mention d'aide en 12 parties. La faible production commence à lui peser.
« Je suis toujours à la recherche de mon premier but. Avec toutes les chances de marquer que j'ai eues Mais je n'abandonne pas. J'essaie de me répéter que j'ai un rôle différent. On me demande depuis mon arrivée de me concentrer sur les mises en jeu parce que c'est un problème d'équipe. Je prends ça au sérieux en ce moment », confiait-il, mardi.
Dans le récent voyage, Pageau a remporté 36 de ses 57 mises en jeu.
Avant le match de mardi, Dave Cameron l'a ramené dans le quatrième trio. Il a passé la soirée entre Erik Condra et Curtis Lazar.