Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gardien des Sénateurs Matt Murray fait trébucher Jake Virtanen, des Canucks, en deuxième période sous les yeux du défenseur Thomas Chabot. Murray s'est blessé  au bas du corps sur la séquence et il a quitté la rencontre, remportée 4-2 par Vancouver au Rogers Arena.
Le gardien des Sénateurs Matt Murray fait trébucher Jake Virtanen, des Canucks, en deuxième période sous les yeux du défenseur Thomas Chabot. Murray s'est blessé  au bas du corps sur la séquence et il a quitté la rencontre, remportée 4-2 par Vancouver au Rogers Arena.

Murray blessé à nouveau dans un revers des Sénateurs à Vancouver

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La malédiction des gardiens des Sénateurs d’Ottawa a recommencé samedi soir à Vancouver dans une défaite de 4-2 contre les Canucks.

Après une accalmie qui avait vu Matt Murray retrouver ses moyens, celui-ci devait obtenir congé après son jeu blanc de 3-0 jeudi, mais son adjoint Anton Forsberg, partant désigné, s’est blessé en se réchauffant avant même de sauter sur la glace. Puis, en début de deuxième période, Murray s’est blessé à son tour, au bas du corps, lors d’une collision avec Jake Virtanen qu’il a fait trébucher.

Le troisième gardien Marcus Högberg s’est donc amené en relève et il a dû composer avec un jeu de puissance dès son entrée dans le match. Après deux arrêts, il n’a rien vu quand Brock Boeser l’a déjoué, profitant de l’écran créé par son coéquipier Tanner Pearson. Ce même Pearson a compté le but gagnant en troisième période, peu après qu’Evgenii Dadonov ait profité d’un moment de faiblesse de Braydon Holtby pour faire 2-2. J.T. Miller a complété dans un filet désert pour arrêter la série de trois gains de suite des visiteurs au cours de leur voyage de quatre matches.

Nate Schmidt et Colin White s’étaient échangés des buts au premier tiers, ce dernier commettant un revirement coûteux sur le but des Canucks.

«Il y a des choses qui surviennent dans la LNH et il faut s’adapter... C’est du sport et il faut être prêt en tout temps à saisir sa chance et il (Högberg) a bien fait en étant lancé à froid dans le match, après avoir pratiqué le matin, a indiqué l’entraîneur-chef D.J. Smith après coup. On aurait peut-être mérité un point, mais nous avons ouvert le jeu un peu trop quand c’était serré et ça nous a coûté.»

Smith a révélé qu’en cas de blessure à Högberg, le vétéran Artem Anisimov, qui n'était pas de l'alignement, avait enfilé un équipement de gardien au cas où. L’entraîneur des gardiens Zac Bierk n’était pas disponible après trois opérations aux hanches, et même le d.g. Pierre Dorion, un ancien gardien, a été considéré, selon lui.

«C’est mon travail d’être prêt au cas où quelque chose se produise, et aujourd’hui, c’est arrivé. Je me sentais pas mal bien, je me sentais fort, j’avais mes jambes», a noté Högberg, qui a réalisé 18 arrêts à sa première sortie depuis le 7 avril, lui qui avait raté les 20 matches précédents pour cause de blessure.

Le reste de l’équipe n’a pas été affecté par cette nouvelle ronde de chaise musicale devant le filet, estimait le défenseur Thomas Chabot.

«C’était une situation différente, étrange, alors que tu ne veux jamais voir un coéquipier se blesser. Mais c’est la mentalité du suivant qui doit faire le travail, c’est déjà arrivé cette année et nous avons confiance en tous nos gardiens, ils ont bien joué pour nous. Ça fait partie du jeu et nous sommes contents que ‘Hoggy’ soit entré dans le match et qu’il ait fait de gros arrêts», a noté Chabot, qui a ajouté que lui et ses coéquipiers ont bien ri en voyant Anisimov porter les grosses jambières dans le vestiaire après le match.

Le gardien des Canucks Braydon Holtby frustre l'attaquant des Sénateurs Alex Formenton sur un tir de punition en deuxième période.

Les Sénateurs avaient compté en avantage numérique à leurs six derniers matches, mais leur attaque à cinq est tombée en panne alors qu’elle a été blanchie en six chances de se déployer. Qui plus est, l’attaquant recrue Alex Formenton a été arrêté par Holtby sur un tir de punition en deuxième période, le plus important de ses 26 arrêts.

«On a trop fait dans la dentelle en avantage numérique», estimait D.J. Smith.

White a eu une soirée mouvementée, avec son revirement coûteux dès le départ, puis son but égalisateur. Et en deuxième, un tir violent de Chabot qui a dévié sur un bâton adverse l’a atteint en pleine visière devant le but. «J’ai vu ma vie défiler devant mes yeux. Je n’ai pas eu le temps de réagir et j’ai été chanceux d’être atteint dans la visière», a indiqué White, qui a fait son mea culpa pour son mauvais jeu. «J’ai envoyé la rondelle à la mauvaise place, ça va arriver à l’occasion. Je me suis senti mieux en comptant par la suite.»

Les deux mêmes équipes vont maintenant s’amener à Ottawa pour un autre programme double, lundi et mercredi au Centre Canadian Tire. En présumant que Forsberg et Murray ne seront pas disponibles, les Sénateurs pourraient devoir rappeler Filip Gustavsson et Kevin Mandolese du club-école de Belleville, qui pourra cependant compter sur Mads Sogaard, qui termine lundi une quarantaine en arrivant de Norvège.