Bobby Ryan a renoué durement avec son ancien coéquipier Dion Phaneuf, samedi, à Ottawa.

Mission difficile pour Harpur

L’absence de Cody Ceci à la ligne bleue pourrait s’avérer un mal pour un bien.

Pendant qu’il soigne deux problèmes au haut du corps, les Sénateurs ont dû improviser pour se trouver une paire de défenseurs capables d’affronter les meilleurs éléments de l’adversaire, et même si ce n’était que son premier match de la saison, Ben Harpur s’est bien acquitté de cette tâche comme gaucher jouant à droite, aux côtés du vétéran Mark Borowiecki. Ensemble, ils ont bien contenu les élans du premier trio des Kings pivoté par Anze Kopitar.

Harpur a donné le ton à la rencontre avec une solide mise en échec à l’endroit d’Alex Iafallo quand il a été inséré sur l’alignement de départ. Et après avoir été le défenseur le plus utilisé des siens avec plus de 22 minutes sur la glace, il a été récompensé comme joueur le plus travaillant avec le casque et une veste d’Hydro Ottawa offerte en hommage aux sinistrés des tornades du 21 septembre dernier.

« C’était beau à voir. Nous avions une mission difficile, affronter la ligne de Kopitar, ce n’est pas facile quand tu joues régulièrement, encore moins quand c’est ton premier match de la saison, a louangé Borowiecki en parlant du jeu de son nouveau partenaire. Il a joué de façon simple, il a utilisé sa première option de passe, et il s’est impliqué physiquement. J’avais déjà joué des matches avec lui et j’aime ça, quand il s’en tient à ses forces, il peut surprendre bien du monde dans cette ligue... Sa mise en échec a donné le ton en partant, à l’équipe et à lui. Il sait qu’il peut faire ça contre les meilleurs joueurs au monde. »

Harpur avait montré qu’il pouvait s’acquitter de telles responsabilités lorsqu’il a joué neuf matches pendant les séries de 2017, mais il ne l’a pas fait régulièrement la saison dernière, qu’il a partagé entre Ottawa et Belleville. Armé d’un contrat à sens unique cette année, il est resté dans la capitale malgré un camp ordinaire et il avait été laissé de côté pour les quatre premiers matches, « parce que personne d’autre ne méritait d’être retiré de l’alignement », selon l’entraîneur-chef Guy Boucher.

Harpur était heureux de saisir sa chance samedi. 

« J’aime ça affronter des gars comme (Kopitar), je pense que c’est la même chose pour Boro (Borowiecki). C’est une grosse responsabilité d’affronter le premier trio adverse et tu joues probablement mieux. J’espérais faire un gros jeu tôt dans le match, une grosse mise en échec, j’étais heureux d’avoir la chance de le faire dès le départ, ça m’a mis dans le match », a indiqué Harpur, qui s’est dit à l’aise de jouer du côté droit « vu que je l’ai fait pendant la majorité de mes quatre années chez les juniors ».

Comme un alignement à sept défenseurs a fonctionné contre les Kings, Boucher pensait bien continuer dans la même voie lundi lors de la visite des Stars de Dallas. « On est en train d’en débattre. Mon plan original pour être bien honnête était d’y aller avec sept samedi et six lundi, mais ça a tellement bien été qu’il sera difficile d’y aller avec le plan original. On risque d’y aller à nouveau avec sept », a-t-il avoué.

Pour Harpur et Borowiecki, ça devrait vouloir dire un affrontement contre un autre premier trio dominant, celui de Tyler Seguin entre Jamie Benn et Alexander Radulov, qui ont 11 buts et 27 points en quatre parties.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Bon esprit d’équipe

L’entraîneur-chef Guy Boucher apprécie l’esprit d’équipe qui est en train de se développer au sein de sa jeune formation, alors que quelques vétérans (Mark Stone, Craig Anderson et Cody Ceci) hébergent les recrues que sont Brady Tkachuk, Maxime Lajoie et Alex Formenton.

«C’est énorme pour nous. L’autre soir, je pense que l’équipe au complet était au concert de Justin Timberlake (jeudi au Centre Canadian Tire). Ils ne veulent laisser personne à l’écart», a dit Boucher.

Anderson a fait savoir que ça se passe bien avec son nouveau locataire, Lajoie.

«Ça ne fait que quelques jours, mais il se ramasse et il joue ses jeux vidéos. J’espère juste qu’il ne prendra pas l’habitude à ce que je lui fasse à manger, je ne sais que faire le déjeuner», a-t-il blagué.

Entre les lignes

Parlant de Formenton, il a été vu sortant du gymnase de l’équipe dimanche, signe qu’il a commencé à faire de l’activité physique après avoir subi une commotion mercredi contre les Flyers.

Guy Boucher espère que lui, Ryan Dzingel et Cody Ceci, de même que Max McCormick (aine), qui patine en solitaire, seront disponibles samedi pour la visite du Canadien.

«Ils vont tous bien, il reste à voir combien d’entre eux auront le ‘OK’ des médecins», a dit Boucher.

Craig Anderson affrontera les Stars et il tentera d’infliger un premier revers en temps réglementaire à son ancien adjoint Ben Bishop.

«C’est toujours amusant d’avoir un face à face avec lui. On va devoir mettre notre plus petit joueur devant lui pour le voiler», a-t-il blagué au sujet du cerbère format géant (6’ 7’’).