Même si la saison n’est pas officiellement annulée, Mikkel Boedker a déclaré qu’il est prêt à quitter Ottawa.
Même si la saison n’est pas officiellement annulée, Mikkel Boedker a déclaré qu’il est prêt à quitter Ottawa.

Mikkel Boedker quitte pour la Suisse

Dans une entrevue radiophonique, ce week-end, Eugene Melnyk a déclaré que «cinq ou six joueurs» qui ont passé l’hiver 2020 à Belleville sont prêts à faire le saut dans la Ligue nationale.

On a déjà commencé à faire le ménage pour leur faire un peu de place.

Même si la saison n’est pas officiellement annulée, Mikkel Boedker a déclaré qu’il est prêt à quitter Ottawa.

Il s’est engagé à passer les deux prochaines saisons avec le HC Lugano, de la Ligue d’élite suisse.

«J‘ai entendu dire que les fans sont exceptionnels et très passionnés, là-bas. Je suis très motivé pour le défi qui m’attend dans le hockey suisse et j’espère qu’ensemble nous pourrons réaliser quelque chose de grand», a déclaré l’ailier danois de 30 ans.

Lugano s’est donné les moyens d’attirer Boedker, un vétéran de 700 matches dans la LNH. Le club lui a consenti un contrat de deux saisons.

L’empressement de ses dirigeants a sans doute pesé dans la balance, aussi.

Officiellement, Boedker est sous contrat jusqu’au 1er juillet.

La LNH continue de plancher sur différents scénarios quant à la reprise éventuelle de ses activités. Si jamais elle devait rappeler ses 31 équipes au jeu, d’ici le début de l’été, Boedker pourrait se retrouver dans une situation inconfortable.

«Il est peu probable que son équipe actuelle, les Sénateurs d’Ottawa, participe aux séries éliminatoires de la saison 2019-20 dans la LNH. Si c’est le cas, nous l’attendrons», a simplement réagi le directeur général de Lugano, Hnat Domenichelli.

On se souvient vaguement de Domenichelli.

Quand il était plus jeune, cet homme aux racines italiennes, qui est originaire de l’ouest canadien, a joué quelques saisons dans la LNH. Il a connu sa campagne la plus productive avec les Thrashers d’Atlanta.

Le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, ne s’est probablement pas objecté lorsque Domenichelli a cherché à négocier avec Boedker.

Pierre Dorion, directeur général des Sénateurs

Le joueur, dont il a fait l’acquisition dans une transaction, n’a jamais été capable de trouver sa place à Ottawa.

Le nouvel entraîneur-chef D.J. Smith ne voulait même pas l’utiliser, cet automne.

Il s’est résigné à le faire jouer après la date limite des transactions, après la vente de feu.

Boedker a finalement marqué deux buts en 20 parties.

Deux étoiles

On ne sait pas qui seront les «cinq ou six» joueurs qui passeront de Belleville à Ottawa, l’automne prochain. On devine que Josh Norris et Alex Formenton auront leur chance, au camp d’entraînement.

La Ligue américaine a dévoilé son équipe de recrues par excellence, mardi. Ils en font tous les deux parties.

Ce n’est pas une surprise. Ils faisaient tous les deux parties des sept meilleurs marqueurs de la ligue, au moment de l’interruption des activités.

Norris occupait le quatrième rang, avec une récolte de 31 buts et 61 points en 56 parties.

Formenton, septième, a marqué 27 buts et récolté 53 points en 61 rencontres.