Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa Eugene Melnyk, vu à la sortie d'une réunion avec la Commission de la capitale nationale en 2016.
Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa Eugene Melnyk, vu à la sortie d'une réunion avec la Commission de la capitale nationale en 2016.

Melnyk souhaite un repêchage en juin

Eugene Melnyk conserve certains espoirs de voir ses Sénateurs d’Ottawa compléter leur saison régulière 2019-2020 interrompue en raison de la COVID-19, mais il a surtout hâte de savoir quand la Ligue nationale de hockey compte tenir son repêchage amateur.

Le propriétaire des Sénateurs a brisé son silence des derniers mois dimanche en entrevue avec la station radiophonique torontoise FAN590.

«Oubliez la propriété d’un club, dans mon coeur je suis d’abord un amateur de hockey et je pense que comme tous les amateurs de hockey, nous sommes désespérés de voir notre sport revenir -- avec ou sans amateurs dans les gradins. Initialement, ce sera sans partisans dans les estrades, c’est correct, mais il va falloir en venir à voir un match d’une façon différente et j’espère faire partie du processus pour en arriver à des idées pour que l’on puisse tous retourner dans les arénas», a-t-il déclaré. 

Occupant le 30e rang du classement général au moment de la pause, les Sénateurs ne seraient pas inclus dans les derniers plans étudiés par le circuit Bettman, soit de tenir des séries éliminatoires uniquement pour les 24 premières équipes au classement général, ou 12 par association, possiblement dans des sites neutres où plusieurs équipes seraient rassemblées. 

Concernant le repêchage et la loterie qui doit le précéder, Melnyk espère que les dirigeants de la LNH profiteront d’une réunion des gouverneurs par vidéoconférence prévue pour lundi pour adopter des dates dès le mois prochain pour leurs tenues.

«J’espère seulement que nous aurons des événements en juin pour garder les gens intéressés. Si ce n’est que la loterie du repêchage, ce serait fantastique. Si c’est le repêchage et la loterie, ce serait encore mieux», a-t-il souligné alors qu’il a été joint à sa résidence des Barbades.

Eugene Melnyk a aussi mentionné qu’il pense que le plan de reconstruction de son équipe va prendre son élan avec les neuf choix de son club dans les trois premières rondes du prochain encan, incluant trois en première ronde, dont deux (celui des Sénateurs et des Sharks de San Jose obtenu dans l’échange d’Erik Karlsson) qui pourraient être dans les cinq premiers.

«Finalement, nous allons commencer à voir le plan mis en place il y a trois ans arriver à sa phase complète. Nous allons voir le fruit de notre labeur. Nous avons neuf choix lors des trois premières rondes, c’est beaucoup. On ne les utilisera pas tous, nous allons probablement en échanger certains pour monter de quelques rangs dans certains cas. .. Nous sommes bien placés pour devenir compétitifs. C’est une stratégie à très long terme. Nous espérons être compétitifs et un club des séries la saison prochaine et ensuite commencer à lutter sérieusement pour des championnats. Ce sera une équipe avec plusieurs joueurs de 20, 21 et 22 ans, ils sont tous jeunes et en prenant de la maturité, ils ne vont que s’améliorer», a-t-il ajouté.