Malgré un revers contre les Bruins de Boston dimanche dernier, le gardien de but numéro trois des Sénateurs, Mike McKenna, a gagné la confiance de son entraîneur-chef, Guy Boucher, avec ses 41 arrêts.

McKenna prend du galon

NASHVILLE — Alors que le dossier médical de Mike Condon demeure nébuleux, une chose est acquise pour Mike McKenna : il a mérité un autre départ devant le filet des Sénateurs avec sa performance de dimanche dans un revers de 2-1 contre Boston.

Le gardien substitut de 35 ans jouera probablement l’un des deux matches de la fin de la semaine, soit à Detroit vendredi ou à Montréal samedi, alors qu’il a gagné la confiance de l’entraîneur-chef Guy Boucher ainsi que de ses coéquipiers depuis sa victoire à Philadelphie il y a deux semaines.

« Nous n’avons pas vraiment de plan (pour l’utilisation des gardiens), on compose avec les choses avec lesquelles il faut composer. Présentement, le fait est que “Condo” (Condon) est blessé et (Craig) Anderson a dû prendre la pôle, ce qui est l’opposé d’il y a deux ans quand Anderson s’est absenté pour être au chevet de son épouse (atteinte d’un cancer). Condon avait joué 27 matches de suite et connu une excellente saison. Présentement, c’est McKenna qui fait le travail comme substitut et il va certainement jouer un des trois matches du voyage », a indiqué Boucher dimanche, lui qui n’a pas parlé aux médias lundi alors qu’il avait donné congé d’entraînement à ses joueurs.

Cédé aux Senators de Belleville au début de novembre après un départ désastreux en Arizona, Condon n’a pas joué depuis qu’il a remporté une victoire de 7-6 avec le club-école le 9 novembre dernier contre les Marlies de Toronto. Il a été vu à l’occasion dans le giron de l’équipe, notamment à New York où il aurait consulté un spécialiste. Il serait maintenant de retour sur patins à Ottawa, poursuivant sa rééducation, mais une date pour un retour au jeu est incertaine alors que les petits Senators doivent présentement se fier aux jeunes gardiens suédois Marcus Hogberg et Filip Gustavsson, qui ont connu un bon dernier week-end.

McKenna, de son côté, savoure chaque jour passé dans la LNH, où il a joué un grand total de 30 parties en carrière maintenant, avec six équipes différentes. Embauché pour être un mentor pour l’un ou l’autre de Hogberg ou Gustavsson cette saison, il croit en ses moyens et se sent capable de donner un répit à Anderson à l’occasion.

« C’est la nature d’être un gardien substitut, tu dois être prêt à donner une chance à ton club de gagner. Ce n’est pas un travail facile d’être lancé dans la mêlée une fois par semaine ou semaine et demie. C’est la raison pour laquelle tu travailles fort lors des entraînements et que tu révises des vidéos de l’adversaire avant de les affronter, afin de savoir ce qu’ils vont essayer de faire et être préparé pour ça, te donner la meilleure chance possible de gagner », a-t-il dit après avoir effectué 41 arrêts contre les Bruins.

« J’essaie juste de gagner le respect de mon équipe et de tout le monde. Quand tu es nouveau dans une équipe, tu veux qu’ils croient en toi, que tu es capable de faire le travail. Je sais que je peux le faire », a-t-il ajouté.

Le gardien qui attrape de la main droite, premier en son genre chez les Sénateurs depuis Tom Barrasso, devra probablement retourner à Belleville lors du retour en santé de Condon, qui a un salaire de 2,5 millions $ cette saison dans la LNH alors que McKenna a un pacte à deux volets (salaire de 700 000 $ dans la LNH ou de 175 000 $ dans la Ligue américaine). Mais en compilant des statistiques respectables (fiche de 1-1-1, moyenne de 3,98 et taux d’efficacité de ,899), il pourrait toujours intéresser un autre club s’il est soumis au ballottage.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Désavantage amélioré

Quand les Sénateurs ont alloué un but en désavantage numérique aux Bruins dimanche, c’était seulement le deuxième qu’ils allouaient à leurs neuf derniers matches, en 20 supériorités adverses. Ce taux d’efficacité de 90 % leur a permis d’augmenter leur pourcentage à 72,2 % cette saison et l’unité dirigée par l’entraîneur adjoint Martin Raymond, tant décrié lors du «Ubergate», n’est plus bonne dernière dans la LNH maintenant, les Flyers de Philadelphie étant passés derrière eux. Guy Boucher a parlé récemment d’un «changement de philosophie, mais surtout, le retour au jeu de Zack Smith a aidé et le fait d’utiliser Chris Tierney deux fois (par punition) a fait une grosse différence». Le centre acquis de San Jose n’a que deux passes à ses neuf derniers matches, étant peu utilisé sur l’attaque à cinq.

***

Glissade impressionnante

Le gardien Mike McKenna a fait les faits saillants des bulletins sportifs avec son arrêt en prolongation en faisant une glissade à deux jambières pour frustrer Sean Kuraly, comme les gardiens du bon vieux temps. Comme il l’a dit lui-même, c’est remarqué «parce que nous ne sommes pas beaucoup à faire ça». Son coéquipier Zack Smith a été impressionné, mais pas trop surpris de voir ça. «On en voit souvent dans les pratiques, mais ce n’est pas lui qui fait ça, c’est (Craig) Anderson, a-t-il noté. Les gardiens font ça quand ils se sentent en possession de tous leurs moyens. Ils vont en dehors des lignes, la foule aime ça et c’est un gros arrêt pour nous. Tant que ça fonctionne.» McKenna n’a pas été le seul à faire ce genre d’arrêt dimanche soir, John Gibson, des Ducks, l’imitant pour un arrêt en tirs de barrage.

***

Entre les lignes

Les blessures chez les Sénateurs ont évidemment des répercussions sur leur club-école de Belleville, qui perd des soldats. Pour combler les rappels de Stefan Elliott et Paul Carey, les petits Senators ont rappelé l’attaquant Aaron Luchuk de Brampton (ligue East Coast) en plus d’offrir un essai professionnel à l’attaquant Justin Auger, un ancien de l’organisation des Kings... Les «B-Sens» ont leurs propres problèmes avec les blessures, l’attaquant Filip Chlapik s’ajoutant à une longue liste dimanche quand il a bloqué un tir et a quitté le match contre Toronto. Le défenseur Christian Wolanin est aussi blessé présentement, à une épaule, tout comme Tobias Lindberg, acquis des Penguins la semaine dernière, Andrew Sturtz et Jordan Murray .