Les Coyotes ont vaincus la troupe de Guy Boucher par la marque de 5 à 1, à Glendale mardi soir.

Match à oublier pour les Sénateurs

GLENDALE - Un match que Mike Condon voudra à tout jamais effacer de sa mémoire va être inoubliable pour Alex Formenton.

L’attaquant recrue des Sénateurs, qui cherche à assurer sa place dans la LNH passé un essai de neuf matches, a marqué le premier but de sa carrière en plus d’obtenir quelques autres bonnes chances en coupant au filet quand les Sénateurs d’Ottawa se sont inclinés 5-1 devant les Coyotes de l’Arizona mardi soir au Gila River Arena où il y avait une petite foule de 13 988 amateurs.

Alex Formenton a inscrit son premier but dans la LNH.

Obtenant son deuxième départ seulement cette saison, Condon a connu une sortie désastreuse, prenant le chemin des douches après 15:30 quand il a alloué un but affreux, le dégagement d’environ 145 pieds de Derek Stepan à partir de sa propre ligne bleue le déjouant sous une jambière alors que la rondelle s’en allait hors cible. Ce but en désavantage numérique portait la marque à 3-0 et a obligé l’entraîneur-chef Guy Boucher à envoyer son gardien numéro un Craig Anderson en relève.

Après un but refusé à Chris Tierney après deux révisions vidéo en début de deuxième tiers parce qu’il avait commis de l’obstruction sur le gardien Antti Raanta en plus de faire dévier la rondelle avec son bras qui était élevé, Formenton a compté son premier en carrière sur un autre jeu qui a fait l’objet d’une révision demandée par l’entraîneur des Coyotes Rick Tocchet. Bobby Ryan semblait avoir nui au travail de Raanta, mais il a été jugé que c’était après que Formenton ait fait dévier le tir de la pointe de Chris Wideman derrière lui.

Richard Panik a cependant répliqué 22 secondes plus tard et les Sénateurs (4-5-2) ne s’en sont jamais remis.

«C’est difficile de revenir dans la LNH quand tu donnes trois buts à une équipe en première période, a commenté Ryan après coup. Au moins. Alex a obtenu ce premier but, même s’il n’est pas convaincu d’avoir touché la rondelle. On ne l’a même pas, je vais devoir aller lui en acheter une.»

Formenton a confirmé qu’il n’était pas certain d’avoir fait dévier le tir de Wideman. «Je me bataillais avec un défenseur et je ne sais pas si ça a touché mon bâton ou le sien. C’est un but bizarre et je vais le prendre s’il me revient», a-t-il déclaré.

En début de rencontre, Mark Stone s’est fait soutirer une rondelle qu’il cherchait à dégager de devant son filet par Alex Galchenyuk, l’ancien du Canadien qui marquait son premier but avec les Coyotes. Puis Condon a accordé un mauvais retour et pris hors position d’un côté du filet, il a été déjoué de l’autre par Brad Richardson. Ses coéquipiers n’ont obtenu leur premier tir sur Raanta qu’après presque 10 minutes de jeu.

Condon avait alloué cinq buts lors de son premier départ à Boston il y a trois semaines, ce qui fait qu’il va se réveiller mercredi matin avec une moyenne de 6,84 et un taux d’efficacité de ,800 (8 buts sur 40 lancers). Raanta a été solide face aux 25 lancers des visiteurs.

L’attaque à cinq des Sénateurs aurait pu leur permettre de revenir dans le match, mais elle a été blanchie à quatre reprises par des Coyotes (6-5-0) qui étaient deuxièmes dans la LNH à ce chapitre avant le match (89,3 % d’efficacité). Les Coyotes ont ajouté un but d’assurance, celui d’Oliver Ekman-Larsson, sur leur seul jeu de puissance, le désavantage numérique d’Ottawa, 29e dans la LNH avant le match (69,4 %) continuant d’en arracher.

La formation de l’Arizona, blanchie lors de trois de ses quatre premiers matches de la campagne, remportait un quatrième match de suite et un cinquième à ses six dernières sorties.

Dans la défaite, le défenseur Thomas Chabot a vu une séquence de quatre matches avec au moins un point prendre fin. 

Les Sénateurs, qui n’ont récolté qu’un point au cours de ce voyage de trois parties (0-2-1), vont rentrer à Ottawa mercredi dans la journée et ils seront de retour au Centre Canadian Tire jeudi soir pour recevoir la visite des Sabres de Buffalo.

>> Sommaire du match