Paul MacLean a rappelé que son équipe doit d'abord chercher à éviter les revirements coûteux d'ici la fin de la saison.

MacLean a deux jours pour trouver des solutions

Malgré les deux contre-performances consécutives à Edmonton ainsi qu'à Calgary, la direction des Sénateurs n'a pas dérogé à son plan. L'équipe a mis le cap sur Banff immédiatement après le match de mercredi. Les joueurs ont eu droit à une journée de congé, jeudi.
«Même si je voulais annuler le congé, je ne pourrais pas. L'Association des joueurs ne me le permettrait pas. Ça contreviendrait à la convention collective», a laissé entendre Paul MacLean durant sa conférence de presse d'après-match.
Impossible de savoir ce que les joueurs ont fait de leur journée dans les montagnes Rocheuses. On présume qu'une activité d'équipe était à l'horaire.
Lorsqu'on lui a parlé mercredi soir, MacLean ne savait pas non plus comment il allait meubler son temps. Il a deux jours pour chercher des solutions en prévision de son prochain match, qui sera disputé demain après-midi à Winnipeg. «Je ne sais pas trop ce que je vais faire de mon temps. J'imagine que je vais parler. Je vais parler à tout plein de gens», a-t-il résumé.
Il maintient que les récentes performances n'ont pas affecté son moral. Son langage corporel suggère le contraire.
Avant de s'envoler vers le Manitoba, les Sénateurs rentreront vers Calgary. Ils vont s'entraîner en milieu de journée sur une patinoire située dans le parc olympique.
La santé de MacArthur
On en saura plus long sur l'état de santé de Clarke MacArthur.
L'ailier albertain n'a que peu joué en troisième période, mercredi. MacLean a laissé entendre que son état de santé serait évalué dans les prochaines heures. Il n'avait pas l'air trop inquiet.
Blessure ou non, il pourrait y avoir un attaquant de plus sur la glace. Le directeur général Bryan Murray a fait savoir mercredi après-midi qu'un attaquant pourrait être rappelé du club-école de Binghamton avant la fin de la semaine.
Mark Stone, qui est originaire de Winnipeg, traverse une excellente séquence dans la Ligue américaine. En février, il a inscrit 11 points, conservé un différentiel de plus quatre et décoché 13 tirs au but en sept rencontres.