Les Sénateurs ont offert une solide performance face aux Penguins, l'emportant par la marque de 6 à 4.

Les Sénateurs surprennent les Penguins

Quelques jours après le jour du Souvenir, les Sénateurs d’Ottawa ont été inspirés par le décès d’un de leurs soldats inconnus samedi soir.

Après avoir appris le décès pendant la journée de Mike Foley, un assistant au responsable de l’équipement qui a travaillé pour l’équipe depuis ses débuts il y a 26 ans et qui a été emporté par un cancer du côlon, ils se sont forgé une avance de 5-1 qu’ils ont ensuite protégé de peine et de misère en troisième période pour défaite les Penguins de Pittsburgh 6-4 devant leur meilleure foule de la saison, 17 692 amateurs rassemblés au Centre Canadian Tire.

Mark Stone, avec un doublé dont le deuxième en désavantage numérique, et Matt Duchene, avec deux buts et une passe pour franchir le plateau des 500 points en carrière, ont montré le chemin dans ce deuxième gain consécutif des hommes de Guy Boucher, qui ramènent leur fiche au-dessus de la barre des ,500 (9-8-3) tout en prolongeant la misère des Penguins, qui n’ont gagné qu’un match à leurs neuf dernières sorties (1-7-1).

«J’aimerais offrir mes condoléances à la famille de Mike Foley, il a été un excellent soldat pour nous pendant plus de 20 ans et c’est difficile pour nous alors que cette maladie a fait tellement de choses terribles à notre organisation», a déclaré Stone après le match.

«C’est une grosse victoire pour nous, on l’a bien méritée avec notre jeu lors des deux premières périodes. Nous avons perdu un des nôtres, un gars que j’aurais aimé connaître un peu mieux... On souffre tous dans notre vestiaire en pensant à la famille et c’était bon de gagner pour lui», a renchéri Duchene, dont le deuxième but sur une échappée en troisième s’est avéré un but d’assurance important puisque Pittsburgh avait réduit l’écart à 5-3.

Kris Letang avait ouvert le pointage au premier tiers, mais Brady Tkachuk, Stone et Duchene ont répliqué pour chasser le gardien partant Matt Murray du match à la faveur de Casey DeSmith. Stone et Ceci ont ajouté à l’avance, ce dernier sur une passe de Duchene pour son 500e point. «C’est une grosse étape, je me sens chanceux d’avoir joué dans cette ligue aussi longtemps», a dit Duchene, dont les deux buts ont été préparés par la recrue Drake Batherson à son deuxième match dans la LNH. «Il va être un joueur élite, il a ce facteur ‘It’», a ajouté Duchene.

Zach Aston-Reese, Matt Cullen et Patric Hornqvist ont marqué les buts des visiteurs en troisième période aux dépens du gardien Craig Anderson, qui a fait face à 35 tirs contre 25 pour ses adversaires.

«On a mérité nos buts. Défensivement, on a limité les tirs pendant les deux premières périodes, mais on s’attendait à une poussée de leur part en troisième. Ce sont des champions de la coupe Stanley, ils ont beaucoup d’expérience et ont un club paqueté... Il n’y a pas de club dans la LNH qui va abandonner, a commenté Guy Boucher. Les gars étaient ‘all in’ aujourd’hui, ils voulaient gagner pour un des nôtres qui est décédé en Mike Foley, il y avait beaucoup de motivation pour ce match. C’était une personne que tout le monde aimait, il travaillait très fort. Il aidait avec tout, pas juste l’équipement.»

Les Penguins ont dû se débrouiller sans les services de leur capitaine Sidney Crosby, qui ratait un deuxième match de suite, mais ils ont au moins pu profiter du retour au jeu du Gatinois Derick Brassard, qui avait raté les trois semaines précédentes en raison d’une blessure à l’aine.

«Notre équipe est fragile présentement. On a des bonnes périodes comme la troisième, mais ce n’est pas suffisant. Il n’y a pas assez de constance dans notre jeu. Je pense que le problème est dans notre tête un peu, c’est mental. Toutes les équipes passent par là. C’est sur que quand tu perds un de tes deux meilleurs joueurs à l’équipe, ça peut faire mal, même si ce n’est pas une excuse», a dit Brassard, qui affrontait son ancien club pour la première fois depuis l’échange de février dernier qui l’a envoyé en Pennsylvanie.

Les Sénateurs obtiendront maintenant congé d’entraînement dimanche avant de recevoir la visite des Panthers de la Floride lundi soir.