Bryan Murray a encore beaucoup de plaisir à faire son travail avec les Sénateurs.

Les Sénateurs sont prêts à transiger

Avec son nouveau contrat en poche, Bryan Murray a vite retroussé ses manches en annonçant son prochain défi.
Les Sénateurs seront des acheteurs à l'approche de la date limite des transactions.
«Il manque peut-être une pièce à notre casse-tête», a-t-il déclaré durant sa conférence téléphonique.
La pièce recherchée permettrait d'ajouter un peu de punch à son groupe d'attaquants. «Pendant longtemps, en début de saison, nos difficultés lors des sorties de zone me préoccupaient au plus haut point. L'émergence de Cody Ceci a contribué à régler ce problème. À présent, ma priorité serait d'aller chercher un attaquant qui pourrait nous aider soit en marquant des buts, soit en brassant les équipes adverses», a-t-il résumé.
La masse salariale des Sénateurs, relativement peu élevée, permettrait à Murray de faire ses emplettes sur le marché locatif. On présume que le propriétaire Eugene Melnyk serait disposé à lui consentir quelques centaines de milliers de dollars supplémentaires.
Murray est disposé à laisser partir des joueurs jeunes et prometteurs. «Nous l'avons déjà fait l'été dernier quand nous avons fait l'acquisition de Bobby Ryan. Ce fut une très bonne transaction pour notre équipe. Je crois que les Ducks ont aussi fait une bonne affaire.»
«Vous pouvez passer le mot à mes collègues des autres organisations. Je suis prêt à transiger», a-t-il conclu.