Les Sénateurs (25-42-6) ont pris la direction de Calgary immédiatement après le match alors qu’ils rendront visite aux Flames jeudi soir.

Les Sénateurs s’inclinent 7-4 à Vancouver: Véronneau compte dans une cause perdante

VANCOUVER — Anders Nilsson était dans une bonne petite bulle avant de se frotter à ses anciens coéquipiers des Canucks de Vancouver mercredi soir.

Ces derniers l’ont cependant crevée comme il faut au Rogers Arena, freinant la série de deux gains consécutifs des Sénateurs d’Ottawa et de leur cerbère acquis au matin du dernier duel entre les deux équipes en l’emportant 7-4, au grand plaisir de leurs 18 500 partisans.

Nilsson a été enseveli sous une avalanche de 33 tirs après deux périodes (seulement six en troisième), tandis que son ami et compatriote Jacob Markstrom, avec qui il avait partagé un repas la veille au soir, n’a repoussé que 21 lancers.

La rencontre était à sens unique jusqu’à ce que l’attaquant Max Véronneau enfile son premier but en carrière dans la LNH en faisant dévier une passe de Dylan DeMelo à 8:54 du troisième tiers, un jeu amorcé par le Gatinois Jean-Gabriel Pageau qui faisait 5-1. Ce dernier a ensuite préparé le deuxième filet des siens, réussi par Brady Tkachuk (17e), 65 secondes plus tard, puis Oscar Lindberg et Anthony Duclair en ont ajouté deux autres pour rendre la fin de match intéressante. Bo Horvat a cependant fait dévier un tir derrière Nilsson avec 1:07 à jouer, et Loui Eriksson a ajouté un but d’assurance dans un filet désert.

«C’était assez ‘cool’, mais c’est dommage, on perdait 5-0 à ce moment-là. On a compté trois autres buts après ça, ce qui était bien, mais c’était un peu trop tard... J’aurais souhaité compter plus tôt dans le match», a raconté le jeune homme mis sous contrat la semaine dernière à sa sortie de l’université Princeton.

«J’ai vraiment aimé le caractère qu’on a montré pour revenir en troisième, je suis certain que bien du monde pensait qu’on allait abandonner et on ne l’a pas fait. On n’était pas content de la façon dont on a joué avant ça», a souligné Pageau de son côté.

Max Véronneau avec la rondelle de son premier but.

Nilsson a limité les dégâts avec quelques bons arrêts au premier tiers, avant que Bo Horvat ne profite d’un avantage numérique pour faire dévier le tir/passe d’Alexander Edler. Cody Ceci était au cachot à ce moment, et le défenseur a déclaré forfait après la première période en raison d’une blessure au haut du corps, lui qui avait quitté la pratique matinale prématurément également.

Une explosion de trois buts au deuxième tiers, ceux de Tanner Pearson, Jake Virtanen et Brock Boeser, a ensuite scellé l’issue de la rencontre. Pearson a frappé une rondelle au vol à 32 secondes du début de l’engagement, sur un jeu où il semblait y avoir un hors-jeu à la ligne bleue.

Par surcroît, les Canucks se sont vus refuser un but alors que l’arbitre François St-Laurent a sifflé rapidement une rondelle que Nilsson n’avait pas contrôlé complètement.

Pearson a complété son doublé au troisième tiers, alors que l’excellente recrue Elias Pettersson a contribué deux passes à l’attaque des siens. Le centre des Sénateurs Chris Tierney a pour sa part récolté sa 100e passe en carrière.

«On n’avait pas de jambes au début. Après deux périodes, on s’est dit qu’il fallait oublier le pointage et juste jouer, on verra ce qui arrivera. On s’est mis à jouer ensemble par la suite», a noté le défenseur Dylan DeMelo, auteur de trois passes.

«Quand on a trouvé de la vie, on avait beaucoup de vie. On a rendu ça intéressant à la fin, analysait l’entraîneur-chef Marc Crawford. Le but de Véronneau a été excellent, c’était un beau jeu où les gars se sont bien appuyés... Pour Nilsson, il aurait aimé avoir le genre de performance des deux derniers matches, mais ce n’était pas de sa faute. Toute l’équipe n’était pas assez bonne ce soir. On a plusieurs joueurs qui pourraient corriger des erreurs, incluant Anders, qui aimerait probablement revoir quelques-uns de ces buts.»

Les Canucks (32-32-10) demeuraient invaincus à leurs cinq dernières sorties (4-0-1) et ils conservent ainsi leurs minces chances de participer aux séries éliminatoires dans l’association Ouest.

Les Sénateurs (25-42-6) ont pris la direction de Calgary immédiatement après le match alors qu’ils rendront visite aux Flames jeudi soir.