Magnus Paajarvi tente de ramener la rondelle dans le coin du gardien Jonathan Quick des Kings de Los Angeles en troisième période.

Les Sénateurs se farcissent les Kings

LOS ANGELES — L’air du Pacifique fait le plus grand bien aux Sénateurs d’Ottawa. Ils ont remporté leur bataille pour sortir des bas-fonds du classement général de la LNH jeudi soir en allant vaincre les Kings de Los Angeles 4-1 sur leur glace du Staples Center, un deuxième gain en 24 heures dans le coin de Hollywood.

C’était certes un scénario improbable alors qu’ils devaient se débrouiller sans leur gardien, défenseur et centre numéros un, Craig Anderson, Thomas Chabot et Matt Duchene, pour le début de ce périple. Les Sénateurs (17-23-5) vont maintenant avoir une occasion de balayer la Californie pour la première fois depuis le mois de février 2015, alors que le «Hamburglar», Andrew Hammond, était devenu imbattable, quand ils vont rendre visite aux Sharks de San Jose et à Erik Karlsson samedi soir. 

«C’est une grosse victoire pour nous. Moi, c’est ma première visite en Californie, tu entends beaucoup parler de cet aréna et de l’atmosphère ici. Jusqu’à maintenant, on fait un beau voyage», a lancé la recrue Brady Tkachuk, qui a obtenu une passe et été très présent devant le gardien des Kings Jonathan Quick pendant tout le match.

Deux buts en moins de deux minutes au deuxième tiers de Bobby Ryan et Chris Tierney ont lancé les visiteurs sur la voie de ce gain.

Ryan a sauté sur son propre retour de lancer au tout début d’une attaque à cinq pour créer l’égalité 1-1, comme il l’avait fait la veille à Anaheim dans le gain de 2-1 contre les Ducks. Pour l’attaquant américain, c’était un sixième match de suite avec au moins un point, une séquence où il a amassé trois buts et quatre passes. Brady Tkachuk a obtenu une mention d’assistance sur le jeu, brisant une séquence de cinq matches sans point.

Tierney a enchaîné quelques instants plus tard quand son tir du bas du cercle des mises au jeu a passé sous le bras du gardien Jonathan Quick. Mikkel Boedker a récolté sa 200e passe en carrière sur le jeu, alors que la recrue Rudolfs Balcers obtenait sa première, lui qui avait marqué à son deuxième match dans la LNH dimanche contre la Caroline.

Christian Wolanin a ajouté un but d’assurance chanceux en début de troisième période quand son tir inoffensif de la pointe a dévié sur Jake Muzzin, et Tierney a complété un doublé dans un filet désert. 

C’était une revanche des dieux du hockey parce que ce même Muzzin a sorti le centre recrue Colin White du match en première période avec une retentissante mise en échec. Il n’est pas revenu au jeu par la suite et les Sénateurs ont annoncé qu’il était blessé à l’épaule gauche.

À son deuxième départ de suite, le gardien Anders Nilsson a été très solide face aux 18 tirs des Kings au premier tiers, et il n’y pouvait rien quand Kyle Clifford a fait dévier un tir de la pointe de Jake Muzzin au dernier instant devant lui pour ouvrir le pointage. Il a effectué 33 arrêts au total, après en avoir effectué 32 contre les Ducks.

«C’est énorme de commencer un voyage avec deux victoires, surtout en deux soirs. On a transporté du momentum du dernier match dans celui-ci. On a bien joué défensivement et Nilsson a été excellent encore une fois», estimait Chris Tierney, l’ancien Shark qui retournera maintenant à San Jose samedi.

L’ancien Sénateur Dion Phaneuf a été pas mal invisible lors de ce match, lui qui connaît une saison désastreuse avec seulement une passe à sa fiche en 38 parties. Un des joueurs contre qui il a été échangé, Marian Gaborik, appartient toujours aux Sénateurs, mais il soignerait toujours une blessure au dos à son domicile de Los Angeles.

C’était seulement la quatrième victoire en 19 visites à Los Angeles (4-12-1-2) de la formation ottavienne.