Les Sénateurs d'Ottawa ont encaissé un troisième revers consécutif, jeudi soir, en s'inclinant par la marque de 4-3 en prolongation, face aux Kings de Los Angeles.

Les Sénateurs ont vendu chèrement leur peau

LOS ANGELES — Peu de leurs propres partisans donnaient cher de la peau des Sénateurs d’Ottawa alors qu’ils rendaient visite à un des meilleurs clubs de l’Ouest, les Kings de Los Angeles, pour un deuxième match en deux soirs.

Blanchis à leurs deux sorties précédentes, les hommes de Guy Boucher ont cependant vendu celle-ci chèrement avant de finalement s’incliner 4-3 en prolongation devant une salle comble de 18 230 amateurs au Staples Center.

Ryan Dzingel a créé l’égalité avec 10 secondes à faire en temps réglementaire, mais il a eu un accrochage avec Anze Kopitar en zone des Kings au début de la quatrième période, ce qui a permis à Drew Doughty de s’amener sur une descente à deux contre un pour déjouer le gardien Mike Condon à 32 secondes de la prolongation.

Les Kings remportaient un septième gain de suite alors que la descente aux enfers se poursuit pour les Sénateurs (9-12-6), qui n’ont qu’un gain à leurs 11 derniers matches (1-8-2).

« On ne peut pas donner un surnombre là-dessus en prolongation, c’est de ma faute », a dit Dzingel, qui a refusé de blâmer les officiels, sauf que l’entraîneur-chef Guy Boucher était en furie au banc quand c’est arrivé. « Ça fait mal parce qu’on aurait voulu avoir les deux points, pas juste un, après s’être bien battu pour créer l’égalité à la fin », a ajouté Dzingel.

Un but de Dustin Brown avec 3:28 minutes à faire en troisième période avait lancé les Kings en avant alors qu’après une mise au jeu remportée par Anze Kopitar, il a fait dévier le tir de la pointe de Christian Folin par dessus l’épaule de Condon.

C’était l’égalité 2-2 après 40 minutes de jeu pas mal bien partagées.

Chaque fois que les Kings ont pris les devants, les visiteurs ont répliqué peu après. C’est arrivé d’abord au premier tiers, quand Matt Duchene a compté en avantage numérique à 16:24, sautant sur le retour de lancer d’Erik Karlsson dévié par Bobby Ryan pour arrêter la séquence sans but de son nouveau club à 154 minutes et 46 secondes. C’était encore assez loin du record d’équipe de 202:57 établi entre les 29 novembre et le 5 décembre 2010. Karlsson mettait du même coup fin à sa série de 10 parties sans amasser un point, la plus longue de sa carrière.

« C’était un match du genre qu’on joue en séries, deux bonnes équipes se sont affrontées. Nous avons joué d’une façon plus libérée ce soir, on n’avait pas peur de perdre, nous étions sur nos orteils. On méritait un meilleur sort. Cette défaite fait très mal à tout le monde, mais on doit trouver le moyen de bâtir là-dessus », a dit Duchene, qui a aussi préparé le but égalisateur de Dzingel.

Tanner Pearson avait lancé les Kings en avant moins de deux minutes plus tôt lorsque repéré dans l’enclave par l’ancien 67’s Tyler Toffoli, qui a habilement déjoué Ben Harpur en entrée de zone à un contre un. 

Harpur s’est cependant racheté en deuxième période quand il a décoché un tir qui a atteint Jean-Gabriel Pageau sur la culotte devant le filet, le Gatinois saisissant ensuite le disque pour déjouer le gardien Darcy Kuemper. Le jeu avait été le résultat de l’échec avant de Gabriel Dumont, qui a récolté son premier point depuis son acquisition par les Sénateurs. Pour Pageau, c’était un premier but en 10 matches.

Los Angeles avait repris les devants 2-1 moins de trois minutes plus tôt quand Alex Iaffolo a descendu à fond de train pour battre Johnny Oduya de vitesse et déjouer Condon d’un bon tir.

Condon, qui a fait face à 38 lancers, a cependant bien fait pour garder son club dans le match, repoussant deux échappées de Pearson en plus de sortir le bloqueur in extremis pour frustrer Anze Kopitar en fin de premier tiers.

« Nous avons joué de la bonne façon, on en a peut-être alloué un peu plus qu’on aurait aimé, mais on en a aussi obtenu beaucoup... On a montré du caractère en comptant à la fin et c’est un mauvais “break” en prolongation alors qu’on a besoin des deux points à ce stade-ci de la saison », a noté Condon.

Les Sénateurs, qui ont décoché 40 tirs vers le filet de Kuemper, poursuivront leur voyage de sept parties samedi en rendant visite aux Sharks à San Jose.

>> Sommaire du match