Soumis au ballotage mercredi dernier, Mike Condon n'a pas été réclamé par aucune équipe de la LNH.

Les Sénateurs ont confiance en Condon

Mike Condon n’a pas été réclamé au ballottage. Il n’a pas été cédé aux Senators de Belleville, non plus. Il paraît qu’il soigne une blessure mineure.

On ne sait donc pas trop où se dessine, à court terme, l’avenir du gardien de buts américain des Sénateurs.

Un truc semble toutefois faire l’unanimité, dans le vestiaire des Sénateurs au Centre Canadian Tire. Condon sera de retour à Kanata, plus tôt que tard.

« Il n’est jamais facile de voir un coéquipier traverser une mauvaise passe. Mike doit cependant passer à travers ces étapes afin de se retrouver », croit l’assistant-capitaine Mark Stone.

« Si on le renvoie dans les mineures, il va se rendre à Belleville avec l’idée de se rebâtir une confiance. Il va jouer plein de matches afin de retrouver son rythme. Il nous reviendra plus fort que jamais », ajoute un autre assistant-capitaine, Matt Duchene.

Guy Boucher est parfaitement d’accord avec ses deux leaders.

L’entraîneur-chef des Sénateurs s’estime mal placé pour parler des problèmes techniques qui peuvent affecter les gardiens.

« Tout ce que je sais, c’est que Mike est une bonne personne, une personne méticuleuse, qui travaille très fort chaque jour. »

Dans sa vaste expérience du coaching, Boucher a déjà vu d’autres gardiens rebondir à la suite d’un séjour dans les mineures.

Il cite Mike Smith, qui a laissé passer seulement neuf rondelles durant un court séjour de cinq parties dans la Ligue américaine, à l’hiver 2011.

Il est revenu dans la LNH et il a remporté ses trois derniers matches de la saison, devant le filet du Lightning de Tampa Bay.

« Je ne connais pas exactement les plans de la direction, en ce moment, mais je sais qu’un petit changement d’air peut faire beaucoup de bien à un athlète », commente Boucher.

Une chose est certaine. S’il se retrouve à Belleville, Condon aura l’opportunité de jouer bien plus souvent.

À Ottawa, puisque le calendrier n’était pas très chargé, il a obtenu seulement deux départs dans le premier mois du calendrier régulier.

Les Senators de Belleville ont quatre matches à jouer au cours des huit prochains jours.

Paul et Burgdoerfer

Celui qui doit remplacer Condon – temporairement – à Ottawa n’a pas fait le voyage tout seul.

En début de journée, jeudi, les Sénateurs ont annoncé que deux patineurs, Erik Burgdoerfer et Nick Paul, ont aussi été rappelés.

Jack Rodewald et Christian Wolanin les ont possiblement croisés sur l’autoroute 401. Après avoir accompagné les Sénateurs dans leur récent voyage dans l’ouest des États-Unis, ils retournent dans la Ligue américaine.

Paul a enfin joué son premier match de la saison dans la LNH, en soirée.

« Il est le meilleur joueur à Belleville depuis le début de la saison. Il mérite une chance de jouer avec nous, a déclaré Boucher en matinée. Il était blessé au moment où nous avons rappelé Rodewald. Il est de retour en santé. Il peut jouer au centre, comme à l’aile. »

Burgdoerfer, capitaine des B-Sens, a été laissé de côté jeudi soir.