Les Sénateurs ont conclu une transaction avec les Rangers de New York. Ils mettent la main sur l'attaquant russe Vladislav Namestnikov.

Les Sénateurs obtiennent Namestnikov des Rangers

Le virage russe des Sénateurs d’Ottawa s’est poursuivi lundi alors qu’ils ont conclu un échange avec les Rangers de New York pour obtenir les services de l’attaquant Vladislav Namestnikov.

En retour, le DG Pierre Dorion a cédé un choix de quatrième ronde au repêchage de 2021 ainsi que le défenseur des mineures Nick Ebert, rapatrié de la Ligue élite suédoise cet été. Dans le cadre de la transaction, les Rangers ont retenu 18,75 % (750 000 $) du salaire de 4 M $ (US) de Namestnikov cette saison sous le plafond salarial. Il sera joueur autonome sans restriction l’été prochain.

« Vladislav est un attaquant rapide qui est bon dans les deux sens de la glace. Il peut jouer autant au centre qu’à l’aile et il va avoir un rôle sur nos deux unités spéciales », a déclaré le directeur général Pierre Dorion par l’entremise d’un porte-parole lundi soir.

Avec le rappel de Vitaly Abramov lundi et les acquisitions de Nikita Zaitsev et Artem Anisimov l’été dernier, les Sénateurs aligneront quatre Russes, du jamais vu chez eux. Âgé de 26 ans, l’ancien du Lightning Namestnikov a totalisé 66 buts et 92 passes pour 158 points en 362 parties en carrière dans la LNH. Un choix de première ronde (27e au total) en 2011, il a cependant été limité à 11 buts et 31 points en 78 parties la saison dernière avec les Rangers.

Il a joué son hockey junior avec les Knights de London, où il a été un coéquipier du centre Chris Tierney.

+

LES SENS EN BREF

  • Brady Tkachuk, au sujet du commentaire de D.J. Smith à l’effet que plusieurs joueurs n’ont pas fourni un assez bon effort lors du deuxième match de la saison : « On aurait définitivement pu en donner plus. On doit travailler plus fort que les autres équipes, on apprend encore à jouer ensemble et il n’y a pas de doute dans mon esprit qu’on va sortir fort (jeudi), surtout contre les champions de la coupe Stanley (les Blues de St. Louis). Il va falloir travailler à chaque présence », a-t-il dit.
  • D.J. Smith a donné une chance à ses joueurs de se sauver quelques longueurs de patinage à la fin de l’entraînement de lundi, mais les deux groupes qu’il avait formés ont dû se prêter à un autre exercice parce que Tyler Ennis et Dylan DeMelo ont raté le filet désert à l’autre bout de la glace.