Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gardien de but des Sénateurs d'Ottawa, Anton Forsberg
Le gardien de but des Sénateurs d'Ottawa, Anton Forsberg

Les Sénateurs mettent Forsberg sous contrat

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Deux heures avant qu’il ne soit appelé à affronter le Canadien, les Sénateurs ont annoncé qu’ils avaient fait signer une prolongation de contrat d’un an au gardien Anton Forsberg.

Quand il s’est retrouvé devant son filet avec cette police d’assurance en poche, un pacte qui lui rapportera 900 000 $ pour la saison 2021-2022, le Suédois de 28 ans a été solide à son retour après une absence de trois semaines, repoussant 30 tirs dans le gain de 5-1 aux dépens du Canadien mercredi au Centre Canadian Tire.

«C’est bien que ce soit réglé, de savoir où je vais jouer l’an prochain, surtout après le début de cette saison, a-t-il dit après avoir porté sa fiche à 3-3-1 avec la formation locale. Ça n’a pas été une saison facile, mais je suis heureux d’être ici maintenant. Les gars jouent encore avec ardeur même si nous sommes éliminés des séries, ils bloquent des tirs et tout ça. J’ai été impressionné par nos jeunes défenseurs (Jacob Bernard-Docker et Olle Alsing).»

«J’ai trouvé que Forsberg a été excellent, il a l’air tellement confiant et il a travaillé si fort pour se placer devant les rondelles», estimait D.J. Smith pour sa part après le match.

Ce nomade du hockey, qui s’est promené d’Edmonton à Winnipeg en passant par la Caroline sans jouer pour les Hurricanes (son club de l’an passé) cependant avant d’être obtenu au ballottage des Jets par Ottawa, aimerait bien s’établir dans un domicile permanent. Mais il n’y a rien d’acquis pour lui puisqu’il pourra être exposé au repêchage d’expansion du Kraken de Seattle en juillet prochain. 

Les Sénateurs ne pourront protéger qu’un gardien en vue de cet encan parmi le numéro un Matt Murray et les espoirs Filip Gustavsson et Joey Daccord, en plus de Forsberg. Il y a fort à parier que le gardien substitut en début de saison, Marcus Högberg, ne se verra pas soumettre d’offre qualificative pour un autre contrat et qu’il pourra devenir joueur autonome sans compensation.

«On ne sait jamais ce qui peut arriver, je pensais jouer à Edmonton cette année. Mais je ne me concentre pas là-dessus et j’étais content de signer le contrat», a noté Forsberg.

Le gardien des Sénateurs Anton Forsberg effectuant un arrêt contre le Canadien mercredi soir.

«L’addition d’Anton a permis de stabiliser les choses pour nous cette saison, a commenté le directeur général Pierre Dorion par voie de communiqué au sujet de cette mise sous contrat. Il a un style de jeu calme et en contrôle, en plus d’avoir un bon gabarit et d’être habile. Il est un travailleur acharné avec de bonnes habitudes et un bon coéquipier. Il a travaillé fort lors des entraînements pour mériter ses chances de jouer et obtenir cette prolongation de contrat.».

À ce sujet, Smith a ajouté: «Nous voulons gagner chaque match et c’est évident que nous avons vu plusieurs bonnes performances de gardiens dans le dernier droit, mais nous pensons que nous avons un gars qui travaille extrêmement fort à l’aréna lors des pratiques et il va aider tous nos gardiens à évoluer. Ça va être une bonne compétition pour voir qui obtient les départs, quoique Murray est notre numéro un avec la façon dont il a joué en revenant de blessure. Ça va nous aider à gagner des matches, on peut avoir besoin de deux, trois, quatre gardiens dans cette ligue, sinon plus, donc je pense que nous sommes bien positionnés.»

En cinq saisons, il a joué dans la LNH pour Columbus, Chicago, la Caroline et les Sénateurs, en plus d’avoir appartenu à Edmonton et Winnipeg sans jouer de matches pour eux. En 54 parties, il a une fiche de 14-28-5 avec une moyenne de 3,21 et un taux d’efficacité de ,902.


Pied cassé pour Brown

D.J. Smith a confirmé en matinée que les défenseurs Thomas Chabot et Josh Brown ne reviendront pas au jeu d’ici la fin de la saison, dans une semaine. Si la blessure à l’épaule du premier n’est «pas trop grave», a-t-il réitéré sans vouloir donner plus de détails, il a révélé que Brown a subi une fracture d’un pied en bloquant un tir en deuxième période du match de lundi contre Winnipeg, match qu’il a terminé malgré tout. «C’était en désavantage numérique. Il a joué toute la troisième période avec ce qui semble être un pied fracturé. Son année est terminée, mais ça vous montre que même dans un match où nous sommes éliminés des séries, il voulait continuer à pousser. Ces gars-là aiment jouer les uns pour les autres», a-t-il souligné.


Entre les lignes

Alors qu’Olle Alsing disputait son premier match en carrière dans la LNH mercredi, les Sénateurs pourraient donner une chance de faire de même à l’arrière québécois Jonathan Aspirot. Pilier de la brigade défensive du club-école de Belleville, il a obtenu une promotion à l’escouade de réserve en matinée, lui qui avait amorcé la saison sur celle-ci sans obtenir une chance de jouer en début de campagne... Changement de dernière minute à l’alignement, Evgenii Dadonov a déclaré forfait en raison d’une blessure au haut du corps et c’est son compatriote Vitaly Abramov qui a obtenu la chance de jouer son premier match avec les Sénateurs cette saison (un quatrième en carrière), jouant sur le quatrième trio avec Chris Tierney et Ryan Dzingel. L’ancien Olympique a fait quelques bons jeux en 9:38 minutes de jeu, Tierney étant notamment frustré deux fois par le gardien Jake Allen sur des jeux qu’il avait préparé au premier tiers.