Pour la soirée du country au Centre Canadian Tire, les Sénateurs d’Ottawa ont difficilement eu le meilleur sur le club de la capitale de cette musique, remportant un gain de 5-4 en prolongation jeudi au Centre Canadian Tire.
Pour la soirée du country au Centre Canadian Tire, les Sénateurs d’Ottawa ont difficilement eu le meilleur sur le club de la capitale de cette musique, remportant un gain de 5-4 en prolongation jeudi au Centre Canadian Tire.

Les Sénateurs l'emportent 5-4 en prolongation

Le père de Marcus Hogberg va avoir une belle surprise en atterrissant en Suède.

Parti en après-midi pour rentrer chez lui après le dernier voyage en Floride à accompagner les Sénateurs d’Ottawa, celui-ci était dans les airs pendant que son fils a mis la main sur sa première victoire en carrière dans la LNH, grâce au but en prolongation d’Anthony Duclair, son 20e de la campagne qui était une copie conforme de celui de samedi dernier contre Columbus. 

Les hommes de D.J. Smith ont ainsi défait les Predators de Nashville 5-4 lors de cette soirée country au Centre Canadian Tire, devant une petite foule de 10 407 amateurs. Les visiteurs ont comblé un déficit de trois buts en troisième période pour arracher un point de classement, comme à leurs deux visites précédentes à Ottawa.

«On a vu une ouverture, ça a marché l’autre fois et ils le savaient, j’ai vu (Roman) Josi tricher vers moi, mais quand tu continues à bouger la rondelle, ça fait des ouvertures. J’ai eu une belle passe de Chaby (Thomas Chabot) encore», a relaté Duclair, qui a frappé en avantage numérique à quatre contre trois à nouveau.

Lui et les autres Sénateurs étaient contents d’avoir procuré un premier gain à Hogberg, à sa sixième décision en carrière (0-3-2 auparavant).

Le jeune gardien, qui a cédé devant Rocco Grimaldi, Ryan Johansen et Josi en troisième période lors de la remontée des visiteurs (Craig Smith l’a déjoué au premier tiers), était très heureux de recevoir la rondelle du gain des mains de Mark Borowiecki. Il a été appelé à remplacer Anders Nilsson, malade, au pied levé.

«Je n’ai pas changé ma routine habituelle et quand j’ai eu l’appel en après-midi, je me suis préparé à jouer, c’est tout. Les gars ont été fantastiques avec moi, ils me traitent bien et ils étaient contents pour moi... J’ai cherché à arrêter le prochain lancer quand ils sont revenus de l’arrière. Mon père va être content quand il va atterrir en Suède et qu’il va apprendre que nous avons gagné», a dit le cerbère suédois qui a repoussé 33 rondelles.

Une explosion de trois buts en deuxième période, ceux de Colin White, Vladislav Namestnikov et Artem Anisimov, avait permis aux locaux de prendre une sérieuse option sur la victoire, Brady Tkachuk a ajouté un but en avantage numérique sur la deuxième passe du match de Jean-Gabriel Pageau, un but d’assurance qui s’est avéré important quand les Predators sont revenus en force.

«Ça montre qu’un match n’est jamais terminé avant la fin, surtout contre un des bons clubs de la ligue pour compter des buts. On a eu un mauvais break en désavantage numérique (but de Johansen avec une déviation sur le patin), mais on a continué à jouer. Notre jeu de puissance nous gagne le match, il a eu des ratées mais il est bien meilleur récemment, il nous donne deux buts, c’est bon», a analysé l’entraîneur-chef D.J. Smith.

Celui-ci se réjouissait pour Hogberg, qui avait joué de bons matches à Calgary et Tampa Bay récemment sans obtenir de gain. «Il a été excellent pour nous sans arriver à gagner. Il nous a tenus dans les matches. C’est bien de lui avoir procuré cette victoire», a-t-il noté.

«On voulait gagner ce match pour Hogberg, c’est certain. Il a été bon pour nous et on lui a rendu la vie difficile pour sa première victoire alors que les clubs adverses sont revenus contre nous», a souligné le centre Jean-Gabriel Pageau, auteur de trois passes dans la victoire.

Smith a utilisé à nouveau Thomas Chabot à outrance, 33:49 minutes de temps de glace après sa sortie de 37:50 à Tampa Bay mardi. «Ce n’est pas idéal, mais Ron Hainsey a été blessé en première. Il est revenu, mais avec nos blessés, on a besoin de Thomas. Il reste deux autres matches avant la pause de Noël et on va espérer revenir en santé après ça», a-t-il noté.

>> Sommaire du match

+

Un gain pour Marcotte aussi

Les Sénateurs d’Ottawa ont été inspirés en partie par un journaliste jeudi.

Le respecté collègue Terry Marcotte a participé à son dernier bulletin de nouvelles avec CTV Ottawa avant de prendre une retraite bien méritée, et peu après celui-ci, il a été invité à lire l’alignement de départ du club dont il a couvert les activités pendant plus de 20 ans.

Le moment était bien choisi, à l’occasion d’une soirée country avec la visite des Predators de Nashville, Marcotte étant un guitariste amateur particulièrement doué pour imiter Johnny Cash – ainsi que Maurice « Mad Dog » Vachon. Il a déridé les joueurs en suggérant que Mark Borowiecki soit retranché, au lieu de commencer le match.

« C’était bien. Terry a été ici longtemps et il aime l’équipe, il connaît bien les joueurs. C’était sa journée de retraite, qu’il puisse en faire partie et prendre quelques photos après qu’on ait gagné le match, c’est une bonne affaire », a noté l’entraîneur-chef D.J. Smith après le match.

Le gain a été signé à nouveau par Anthony Duclair, qui a égalé son sommet en carrière de 20 buts avec son filet gagnant. « Je suis content de la façon dont les choses vont cette année et je veux continuer. Il reste encore beaucoup de hockey à jouer et l’équipe joue bien à la maison. Personnellement, la confiance est à son plus haut niveau... Je n’avais pas d’objectif pour cette saison à part de jouer 82 parties », a dit Duclair.