Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Brady Tkachuk, des Sénateurs, entre en collision avec le gardien des Flames Jacob Markstrom en première période du match remporté 3 à 1 par Ottawa mercredi au Centre Canadian Tire.
Brady Tkachuk, des Sénateurs, entre en collision avec le gardien des Flames Jacob Markstrom en première période du match remporté 3 à 1 par Ottawa mercredi au Centre Canadian Tire.

Les Sénateurs éteignent à nouveau les Flames [VIDÉO]

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Peu importe l’heure où ils les affrontent, les Sénateurs d’Ottawa ont le numéro des Flames de Calgary cette saison.

Ils ont balayé leur série de deux parties de cette semaine contre eux avec un gain de 3 à 1 mercredi en début de soirée (le match débutait exceptionnellement à 17 h), une cinquième victoire en sept parties en 2021. 

Pour un deuxième match consécutif, c’est Chris Tierney qui a fait la différence, comme il l’avait fait lundi, en brisant une égalité de 1 à 1 en fin de troisième période, cette fois avec 7:59 à faire quand il a poussé le retour de Thomas Chabot derrière le gardien Jacob Markstrom.

Josh Norris a compté en début de troisième tiers tandis que Nikita Zaitsev a complété dans un filet désert, et le gardien recrue Filip Gustavsson a été tout aussi solide qu’à son premier départ lundi, repoussant 28 lancers devant la cage des Sénateurs.

«On apprend à gagner en tant qu’équipe»

«Ils ont bien joué et ils ne nous ont pas donné grand-chose, mais “Gus” (Gustavsson) a fermé la porte et nous avons eu une excellente troisième période avec de gros buts, a souligné Norris, le centre recrue qui s’est retrouvé entre Brady Tkachuk et Evgenii Dadonov [qui a préparé son but avec un bon échec-avant] lors de cette rencontre. On apprend à gagner en tant qu’équipe, à gagner des matches serrés dans des situations difficiles, contre de bons adversaires... C’était un peu bizarre de jouer à cette heure-là, pas facile de faire un somme et on était comme entre les repas. Mais on a fait du mieux qu’on le pouvait.»

Le but gagnant de Tierney a été réussi à l’issue d’une longue présence des Sénateurs en zone des Flames où ils ont réussi à épuiser leur défensive. Il a capitalisé après 1:39 minute passées sur la glace avec ses nouveaux ailiers Tim Stützle et Drake Batherson, qui se sont échangés la rondelle plusieurs fois tandis que Chabot, qui a passé exactement deux minutes sur la patinoire sur cette présence, et Mike Reilly ont gardé la rondelle à la ligne bleue à quelques occasions.

«Quand ils ont commencent à circuler dans la zone, ces deux gars-là (Stützle et Batherson) ont un niveau d’habileté élevé et ils vont créer des choses, ça permet à leurs habiletés de ressortir. Il faut donner aussi beaucoup de crédit à nos défenseurs qui ont gardé la rondelle en zone offensive longtemps. C’était une présence amusante, tu veux toujours passer la majorité du match en zone adverse», a relaté Tierney en Zoom.

L’entraîneur-chef D.J. Smith n’allait pas jusqu’à dire que c’était la meilleure présence de son club en zone adverse, mais presque.

Alex Formenton, Sénateurs

«Ils ont obtenu de bons tirs au filet et ont récupéré la rondelle pour éventuellement fatiguer l’équipe adverse. J’ai trouvé qu’ils ont fait ça contre nous souvent ce soir et nous avons obtenu les arrêts dont on avait besoin. On ne l’a pas fait assez, mais une fois s’est avérée suffisante pour compter», a-t-il dit.

Markstrom a quand même été mis à l’épreuve à 31 occasions à l’autre bout.

En remplacement d’Austin Watson, blessé lundi, l’attaquant recrue Alex Formenton a joué un premier match dans la LNH depuis le mois de novembre 2018 et il s’est bien débrouillé en exactement 10 minutes de temps de glace. Il a été sur la glace pour le but des Flames, mais il a bien fait lors de quelques présence en désavantage numérique, offrant notamment une bonne chance de marquer à Reilly au premier tiers.

Le but de Zaitsev était son premier de la saison. Il a connu un fort match avec six tirs bloqués ainsi que quatre mises en échec en jouant près de 25 minutes, juste un peu moins que Chabot, qui est revenu sous la barre des 30 minutes (28:03).

Les Sénateurs (12-20-3) n’auront pas beaucoup de temps pour savourer cette victoire puisqu’ils recevront la visite des Maple Leafs de Toronto jeudi soir, à l'heure normale (19 h) cette fois.