Le capitaine des Sénateurs, Jason Sepzza, a la mine basse pendant que Mats Zuccarello célèbre son but en compagnie de Derick Brassard.

Les Sénateurs endormis par les Rangers

Les Sénateurs d'Ottawa ont encaissé leur première défaite en temps réglementaire de l'année, samedi après-midi.
Les Rangers de New York étaient nettement plus éveillés qu'eux et l'ont emporté 4-1, devant 19 978 amateurs, au Centre Canadian Tire.
Ce n'est pas la première fois cette saison que les hommes de Paul MacLean éprouvent des difficultés lors d'un match en après-midi, eux qui ont maintenant une fiche de 1-4-2 à ces occasions.
Les choses avaient pourtant bien commencé, alors que Marc Méthot avait lancé son club en avant dès la quatrième minute de jeu. Le gardien Cam Talbot n'a pas pu voir son tir voilé avant qu'il ne soit trop tard. Il s'agissait du quatrième but de la campagne pour Méthot, lui permettant du même coup d'égaler sa meilleure production en carrière.
Mais deux punitions encaissées coup sur coup ont permis aux Rangers, par l'entremise de Brad Richards, de créer l'égalité à mi-chemin dans l'engagement. Ce dernier a atteint la lucarne lorsqu'il a été repéré à l'embouchure du filet par Derek Stepan.
Des buts de Rick Nash et Stepan en deuxième, puis un filet d'assurance de Mats Zucarello, en fin de troisième, ont ensuite scellé l'issue du match.
«On a beaucoup de problèmes avec les matches en après-midi. Il va falloir changer quelque chose. J'aimerais penser que lorsqu'on arrive à l'aréna le matin, on est tous préparés, on en fait un plus que d'habitude. Mais on a quand même trouvé une façon de perdre», a souligné Méthot. 
Le but de Stepan, à 12 secondes de la fin de la deuxième période, a particulièrement fait mal. Le défenseur Erik Karlsson a commis un revirement coûteux près de son filet en tentant une passe pour changer la direction du jeu. Mais Stepan a pu lancer immédiatement.
« Peut-être qu'il y a eu un problème de communication, peut-être pas, a dit Karlsson. Nous avons fait trop de gaffes avec la rondelle, on ne faisait pas de jeux de qualité pour garder le contrôle de la rondelle dans la zone neutre, puis il n'y avait pas de circulation devant leur filet quand on obtenait des tirs. »
«Je ne sais pas si le gardien a dit quelque chose (à Karlsson), mais moi, j'étais prêt juste au cas où et j'ai lancé immédiatement», a raconté Stepan, qui a récolté deux passes en plus de son filet, pour mériter le chapeau style Broadway remis au joueur du match chez les Rangers.
Talbot, utilisé même si Henrik Lundqvist avait obtenu un jeu blanc jeudi contre Detroit, a repoussé un total de 29 tirs , dont 16 en troisième période. Il a réservé son meilleur arrêt à Méthot, seul à l'embouchure du filet, pour empêcher les Sénateurs de réduire l'écart à 3-2. Il a porté sa fiche de 10-3 depuis qu'il a pris la relève de Martin Biron comme adjoint en début de saison.
«Il répond toujours à l'appel quand on le lance dans la mêlée», a commenté son entraîneur Alain Vigneault..
Un peu plus tard, un revirement à sa ligne bleue de Chris Phillips a permis à Zuccarello de s'échapper et de déjouer le gardien Craig Anderson, qui a fait face à 31 lancers en tout.
Les Rangers (26-21-3) empochaient ainsi une huitième victoire à leurs 11 dernières sorties. Ils empêchaient aussi les Sénateurs (21-19-9) de poursuivre leur série de matches sans revers en temps réglementaire, qui s'arrête à huit parties (6-0-2).
Un gain aurait permis à Ottawa de se hisser parmi les huit premières équipes dans l'association Est et ainsi se rapprocher d'une place en séries éliminatoires.