Les Sénateurs en bref

L'actualité des Sénateurs d'Ottawa, en quelques mots.

Burrows jouera

Guy Boucher apportera au moins un changement à sa formation en prévision de la Classique LNH100. Laissé de côté, mercredi, contre les Rangers, Alexandre Burrows effectuera un retour dans la formation. « Je ne sais pas encore quel joueur sera retranché, mais je peux vous garantir qu’Alex sera de la partie », a juré l’entraîneur-chef lors de sa conférence de presse matinale, à la Place TD. Pas question, donc, de créer un impair en laissant de côté un vétéran pour un match aussi prestigieux. Durant la séance d’entraînement des Sénateurs, Burrows patinait dans le quatrième trio, avec Gabriel Dumont et Nate Thompson. Le jeune Nick Paul était le 13e attaquant.

Deux espoirs retenus par ÉCJ

Les anciens des Sénateurs ont passé une belle soirée sur la colline du Parlement. Deux futurs attaquants de l’équipe ont passé une belle soirée, aussi. Les jeunes Drake Batherson et Alex Formenton ont survécu à la dernière ronde de coupes, au camp de sélection d’Équipe Canada Junior. Ils passeront donc le temps des Fêtes dans la région de Buffalo, au Championnat mondial. À 18 ans, l’Ontarien Formenton sera un des plus jeunes membres d’ÉCJ.

Pageau et les rondelles perdues

Certains ont tendance à voir le verre à moitié vide. Jean-Gabriel Pageau fait partie de ceux pour qui le verre est à moitié plein. Tandis que certains joueurs se plaignaient du froid, vendredi matin, l’attaquant gatinois des Sénateurs parlait avec bonne humeur du principal avantage qu’auront les joueurs de la LNH et de la LHJMQ ce week-end. « Quand j’étais jeune, je jouais beaucoup dehors. Quand je manquais le net, je devais souvent aller chercher la rondelle que je venais de perdre dans des bancs de neige de deux pieds. Je pouvais parfois y mettre une bonne vingtaine de minutes. Heureusement, on n’aura pas à faire ça. Ce week-end, les baies vitrées nous aideront », a-t-il raconté avec bonne humeur. Dans sa jeunesse, au parc situé le plus près de chez lui, dans le secteur Hull, Pageau n’avait pas à se soucier de bloquer des lancers. Cette fois-ci, ce sera différent. « Les rondelles seront plus dures. Tsé, quand on dit qu’il faut payer le prix. Dans ce match, ce sera vrai. »