Les Sénateurs en bref

Tornade à Dallas

Dallas — Il était prévu que le gardien Ben Bishop n’affronterait pas les Sénateurs lundi, mais il a aussi raté l’entraînement matinal en raison de circonstances exceptionnelles : le toit de sa résidence a été en partie arraché par une tornade qui est passée dans le nord de Dallas dimanche soir.

Bishop et sa famille ont dû se réfugier chez son coéquipier Jamie Benn.

« C’était une situation effrayante, je suis allé en voiture chez lui et ce n’était pas beau, je n’avais jamais rien vu de tel », a dit Benn.

Tyler Seguin a aussi été affecté, son ancienne résidence, en vente alors qu’il a récemment déménagé, a également son toit arraché.

« Il y a des gens qui sont bien plus mal pris que moi, je prie pour eux, a-t-il dit. Tu ne peux t’empêcher de penser à ce qui aurait pu arriver. Je suis allé voir (le DG) Jim Nill et je lui ai dit que le contrat qu’il m’a donné (pour huit ans et 78,8 M $) m’a permis de déménager, donc d’une certaine façon, il m’a peut-être sauvé la vie. »

Boedker dans l’alignement

Le vétéran Mikkel Boedker a réintégré l’alignement pour seulement la troisième fois cette saison lundi à Dallas.

Il a remplacé Scott Sabourin sur le quatrième trio, ce dernier étant laissé de côté pour un premier match.

« J’essaie de faire les bonnes choses lors des pratiques, être un bon coéquipier et rester positif, a indiqué l’ancien des Coyotes en matinée. Ce n’était évidemment pas plaisant (de ne pas jouer en Arizona), le coach prend des décisions et fait jouer ceux qui pourraient l’aider à gagner. C’est certain que tu veux jouer dans l’édifice où tu as joué huit saisons, mais il n’y a pas moyen de changer une décision d’entraîneur. »

Course de trottinettes

Les trottinettes électriques sont légion à Dallas. Plusieurs joueurs des Sénateurs en ont loué au cours de la journée de dimanche pour se balader en ville, et une demi-douzaine d’entre eux ont fait une course dans un stationnement, que Nick Paul a filmé et mis sur son fil Instagram.

« Chris Tierney a gagné au fil, j’imagine que c’est parce qu’il travaille fort lors des pratiques, il a perdu une couple de livres et il volait. À moins que ce soit sa machine, a blagué Paul. Vous savez comment nous sommes, toujours très compétitif, donc il fallait en faire une course. »