Alexandre Burrows a joué un 898e match en carrière vendredi soir.

Les Sénateurs en bref

L'actualité des Sénateurs d'Ottawa, en quelques mots.

Entre les lignes

Guy Boucher a apporté un changement mineur à son alignement vendredi soir, insérant Max McCormick sur le quatrième trio à la place de Jim O’Brien. Tom Pyatt a commencé le match au centre, entre McCormick et Alexandre Burrows... Après une journée de congé samedi, les Sénateurs prendront le chemin de la Floride dimanche en vue de leur programme double de lundi et mardi contre les Panthers et le Lightning, respectivement... Boucher a dit qu’il a considéré insérer Erik Burgdoerfer à la ligne bleue vendredi soir à la place de Fredrik Claesson, mais il s’est ravisé quand celui-ci a présenté un différentiel de plus-2 jeudi contre les Sabres. Claesson a donc joué son 99e match en carrière, alors que Burrows en a joué un 898e... Acquis des Sénateurs après son court passage dans la capitale lorsqu’impliqué dans l’échange de Dion Phaneuf avec les Kings de Los Angeles, Nick Shore a été laissé de côté par les Flames à son retour au CCT. 

Pas des « brouilleurs de cartes »

Les Sénateurs avaient l’occasion de compliquer la vie des visiteurs vendredi soir, les Flames, alors qu’ils sont impliqués dans une course à finir pour une place en séries dans l’association Ouest, à trois points des Kings. Mais pour Guy Boucher, l’approche d’ici la fin de la saison n’est pas de brouiller les cartes lorsque confronté à des clubs qui se battent pour leur survie. « À mon avis, pour être bien honnête, c’est une approche de perdants. Tu veux faire des choses pour ton équipe, pour les bonnes raisons, un point c’est tout. [...] Nous avons été compétitifs lors de nos matches précédents. On veut continuer à s’améliorer et trouver des solutions pour nos paires de défenseurs, pour nos lignes en vue de l’année prochaine. On veut voir quels jeunes joueurs s’améliorent et quels joueurs vont rester avec l’équipe, ce sont des choses importantes », a-t-il déclaré.

Harpur à l’attaque

Thomas Chabot n’est pas le seul défenseur recrue à avoir le feu vert pour se porter en attaque lorsque la situation si prête, c’est aussi le cas de Ben Harpur. Celui-ci a fait sourciller jeudi contre Buffalo quand il a mené une descente à trois contre deux et qu’après avoir refilé le disque à un coéquipier à la ligne bleue, il a foncé au filet pour attirer un défenseur vers lui. « La saison progresse et je me sens plus à l’aise à chaque match. C’est évident que ma première responsabilité sera de faire le travail dans ma zone défensive, mais un élément important de ce que Guy (Boucher) veut que les défenseurs fassent est d’appuyer l’attaque quand on en a la chance. Je commence à être plus confortable à faire ça. Après tout, j’ai été un attaquant jusqu’à l’âge de 16 ans. J’ai fait la transition à la défense quand j’ai grandi (de 5’ 7’’ à 6’ 6’’) », a-t-il indiqué vendredi matin.