Les Sénateurs en bref

Paul pas superstitieux

Nick Paul a bien ri du commentaire de Brady Tkachuk dimanche, comme quoi il devrait retourner manger au Red Lobster chaque veille de match, comme il l’avait fait avant sa partie de deux buts et une passe contre les Sharks.

«Les gars s’amusent avec ça, c’est drôle», a-t-il dit mardi. Paul n’est cependant pas du genre superstitieux, lui qui a rasé sa barbichette dans le cadre de son déguisement pour le party d’Halloween de l’équipe.

«Avant, j’étais pas mal superstitieux et je les aurais écoutés parce qu’ils me disent d’y retourner, mais je trouve que ça me dérange trop mentalement. Ma seule superstition qui me reste concerne mes bâtons, ce que je fais avec eux avant chaque match. Raser ma barbe ne me dérangera pas non plus», a dit Paul, qui participera maintenant à la campagne «Movember».

Une bonne question

Les Sénateurs ont accueilli un jeune partisan, prénommé Lincoln, qui sera bientôt leur invité spécial lors d’un match où ils feront la promotion du don de sang, lui qui a besoin de transfusions régulières pour des besoins de santé.

En plus d’avoir droit à une visite du vestiaire avec Dylan DeMelo et à une photo sur la glace avec toute l’équipe, Lincoln a pu poser la première question du point de presse de D.J. Smith : «Qui est le plus gros fauteur de trouble ?», a demandé le petit bonhomme.

«Il n’y en a pas avec moi, mais dans la chambre, Colin White et Connor Brown sont probablement les deux joueurs de tours les plus sournois. Ils font semblant de rien, mais ils sont souvent les responsables... Bonne question. Et chez les entraîneurs, Bob Jones, certainement», a-t-il répondu.

Entre les lignes

Jean-Gabriel Pageau se plaignait au lendemain du party d’Halloween de l’équipe de lundi qu’il avait encore du mascara de son déguisement dans les yeux, lui qui s’est déguisé en rock star avec son épouse Camille...

Selon Pageau, Bobby Ryan aurait gagné un concours du meilleur déguisement alors qu’il a porté un habit complet pour se faire passer pour un préposé offrant des produits cosmétiques dans les toilettes d’un restaurant haut de gamme...

Smith a laissé entendre que le centre Artem Anisimov, blessé au bas du corps, a patiné en solitaire mardi. Il est possible qu’il s’entraîne avec l’équipe jeudi, après une autre journée de congé mercredi. Après quoi, une décision concernant de possibles rappels de Belleville, où Jean-Christophe Beaudin et Filip Chlapik sont retournés dimanche, sera prise.