Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'attaquant des Sénateurs Alex Formenton célèbre son but en troisième période alors que le gardien des Maple Leafs Jack Campbell après une mauvaise sortie de celui-ci. Les Leafs l'ont emporté 3-2 en prolongation jeudi soir au Centre Canadian Tire.
L'attaquant des Sénateurs Alex Formenton célèbre son but en troisième période alors que le gardien des Maple Leafs Jack Campbell après une mauvaise sortie de celui-ci. Les Leafs l'ont emporté 3-2 en prolongation jeudi soir au Centre Canadian Tire.

Les Sénateurs donnent une bonne frousse aux Leafs [VIDÉO]

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les Sénateurs d’Ottawa ne cessent de donner du fil à retordre aux Maple Leafs de Toronto cette saison.

Lors de la septième édition de la Bataille de l’Ontario en 2021, ils ont utilisé leur cinquième gardien de la saison, Anton Forsberg, et il a bien répondu à l’appel en repoussant 38 lancers dans un revers de 3-2 en prolongation.

Un but de Justin Holl a fait la différence lors de la période à trois contre trois avec à peine 17,6 secondes à écouler au cadran, après qu’Auston Matthews ait intercepté une tentative de longue passe de Thomas Chabot en zone neutre alors que les locaux pensaient avoir une descente à trois contre un.

Les Maple Leafs de Toronto l'emportent 3-2 grâce à un but de Justin Hull en prolongation.

Les hommes de D.J. Smith ont quand même récolté un point de classement et ils ont une fiche de 3-0-3 lors de ce long séjour à domicile. Elle est de 3-3-1 contre les meneurs de la division canadienne.

«On a bien fait contre leur puissante offensive pendant les 60 minutes, c’est certain qu’ils vont avoir des chances. C’est certain qu’en prolongation, on aurait aimé finir le match et gagner. C’est certain que pouvoir refaire ce jeu-là, je le referais (différemment) c’est certain. Mais au bout de la ligne, ça fait partie de la ‘game’ et en tant que groupe, en tant qu’équipe, on a eu une bonne performance», a commenté Chabot après un autre match de plus de 30 minutes (31:18 pour être exact).

Il a terminé la rencontre avec un différentiel de moins-3, mais son entraîneur D.J. Smith a mentionné que son club «ne se rend pas en prolongation sans Thomas Chabot. Il fait beaucoup de jeux et parfois ses passes vont être interceptées et ils vont aller dans l’autre sens, mais je ne parle pas de ceux-là, je parle de tous ceux où il sort la rondelle de notre zone».

Smith était satisfait de la sortie de son club à son troisième match en quatre soirs, et de la tenue de Forsberg, acquis au ballottage la semaine dernière en raison des nombreux gardiens blessés. «Il a été incroyable. J’aurais aimé lui procurer une victoire ce soir parce qu’il nous a donné toutes les chances de gagner. Les buts qu’il a alloués, sur des déviations et tout ça, il n’y pouvait rien... Je n'aime pas perdre avec si peu de temps restant au cadran, mais on a quand même eu un effort courageux pour se rendre en prolongation lors d'un deuxième match en deux soirs», a analysé le pilote qui a vu son club obtenir 31 lancers.

«Il y a eu beaucoup de pratiques pour en arriver à ce match, a noté Forsberg. Je me sentais bien et ça a été très plaisant de jouer un match. Ça a aidé de jouer un match pour Belleville (le week-end dernier), ça m’a permis d’augmenter ma confiance pour ce match.»

Anton Forsberg constate la défaite en prolongation lors de la victoire de 3-2 de Toronto jeudi.

Connor Brown a compté en fin de première période en capitalisant sur un mauvaise sortie du gardien Jack Campbell, et Alex Formenton a fait de même pour créer l’égalité 2-2 moins de trois minutes après que l’ancien Sénateur Jason Spezza ait lancé les Leafs en avant à mi-chemin du troisième tiers.

Ilya Mikheyev avait répliqué à Brown au deuxième engagement lorsque le retour d’un tir qui a frappé le poteau a dévié sur lui en fonçant au filet. Le but avait initialement été refusé par l’arbitre Eric Furlatt, mais la reprise vidéo a permis de renverser sa décision.

Le cinquième gardien de la saison devant le but des Sénateurs, Anton Forsberg a bien répondu à l’appel en repoussant 38 lancers dans un revers de 3-2 en prolongation.

Pour Formenton, il s’agissait d’un deuxième but en carrière, son premier remontant au 30 octobre 2018 en Arizona, quand il avait été vu dans le tristement célèbre Uber où quelques vétérans avaient critiqué le travail de l’entraîneur-adjoint Martin Raymond.

«Plus le match avançait, meilleure était la chimie avec (Clark) Bishop et (Ryan) Dzingel, on effectuait un meilleur échec-avant. Je dois leur donner le crédit pour mon but, a noté Formenton, qui était sur la glace à la toute fin alors que Chabot tentait de l’atteindre en zone neutre. En étant rappelé (mardi), mon but était de contribuer le plus possible en utilisant ma vitesse et en fonçant au filet.» 

Les Sénateurs (13-20-4) auront maintenant une fin de semaine sans match vu que celui qui était prévu dimanche contre le Canadien à Montréal a été annulé en raison des protocoles reliées à la COVID-19. Le Tricolore doit en théorie s’amener au Centre Canadian Tire mardi, mais ça reste à être confirmé alors qu’il doit reprendre l’entraînement lundi.