Le défenseur des Sénateurs, Thomas Chabot, a fait vibrer les cordages en première période pour marquer son premier but de la saison, feintant devant Paul Stastny (26) avant de déjouer le gardien Marc-André Fleury.

Les Sénateurs arrachent un point aux Knights

LAS VEGAS - Les retrouvailles des Sénateurs d’Ottawa avec leur ancien pilier Mark Stone se sont mieux passées que les preneurs aux livres du coin l’avaient prévu.

Remerciant leur entraîneur D.J. Smith pour sa décision de leur donner une journée de congé dans la Ville du péché mardi, ils ont arraché un point de classement aux Golden Knights de Vegas avant de s’incliner 3-2 en tirs de barrage devant 18 7171 amateurs jeudi soir au T-Mobile Arena.

En trois visites à cet endroit, ils n’ont toujours pas perdu en temps réglementaire (1-0-2) alors que cette fois, c’est un but décisif de Jonathan Marchessault qui a fait la différence en cinquième ronde du concours d’habiletés.

Ça couronnait un beau duel de gardiens alors qu’Anders Nilsson a rebondi d’un premier départ chancelant en effectuant 52 arrêts, tandis que son vis-à-vis Marc-André Fleury a effectué plusieurs acrobaties parmi ses 37 arrêts, incluant un arrêt du bout de la jambière contre Connor Brown en prolongation.

«‘Nelly’ a été notre meilleur joueur et il nous a procurés ce point. On s’est bien battu devant lui contre une équipe rapide, mais il (Nilsson) nous a donné la chance d’obtenir ce point et presqu’un point supplémentaire. Il a été incroyable, il arrêtait la rondelle, il la jouait, il s’est fait frapper et s’est relevé pour faire encore plus d’arrêts. On va prendre ce point, c’est un gros point sur la route», a souligné le centre gatinois Jean-Gabriel Pageau, auteur du but égalisateur en début de troisième période quand il sauté sur un retour de lancer pour déjouer Fleury.

Ce dernier a blanchi l’attaque à cinq des visiteurs en quatre occasions de se déployer, ce qui fait qu’elle est maintenant zéro en 21 cette saison. Mais il a réussi de nombreux arrêts spectaculaires, notamment à la fin d’une séquence en deuxième où il avait perdu sa mitaine et son bâton.

«Notre gardien a été excellent, mais nous avons eu nos chances également et le leur a aussi été excellent. On affrontait un gros club physique et on s’est tenus debout devant eux. On a obtenu un point, on aurait aimé en avoir deux. Mais avec plus d’efforts comme ça, on va remporter plus de victoires... On a fait un pas en avant ce soir», a commenté l’entraîneur-chef D.J. Smith.

«On a manqué un peu de chance avec la rondelle. On s'est préparé pour une bonne bataille et on l'a eue. C'était une atmosphère digne des séries et on a bien joué,  mais on aurait préféré gagner», estimait Nilsson, qui avait perdu 6-4 à son premier départ.

Un but de Nick Holden, sur la 200e passe en carrière de Stone, avait lancé les locaux en avant au premier tiers alors que son tir a dévié sur le bâton de Brady Tkachuk à la fin d’une attaque à cinq des Knights. L’unité de désavantage numérique des Sénateurs avait écoulé les 12 punitions précédentes lors des trois matches précédents. 

Reilly Smith a ouvert le pointage, mais Thomas Chabot a répliqué exactement une minute plus tard avec une belle feinte pour contourner Paul Stastny, avant de déjouer Fleury d’un beau tir dans la lucarne. C’était un premier but cette saison pour le défenseur étoile des Sénateurs, qui a connu un fort match. «Il a été excellent toute la soirée et surtout en prolongation. Quand il est sur la glace et qu’il tente d’aller compter, c’est notre meilleure défense», a dit Smith.

L’attaquant Scott Sabourin a tenté de se faire un nom au premier tiers en lâchant les gants contre le poids lourd de la LNH, Ryan Reaves. Mal lui en a pris parce que ce dernier a bloqué sa gauche avant de lui assener quelques coups de poings qui lui ont fait plier les genoux. Il faut quand même saluer le courage de la recrue de 27 ans originaire d’Orléans.

«On a joué avec ardeur contre un club qui est bâti pour les séries. Anders s’est battu toute la soirée. On tente de changer notre façon de jouer et on donne des chances, a souligné le défenseur Mark Borowiecki, qui a distribué huit mises en échec. ‘Saby’ (Sabourin) se sentait obligé de répondre à ce gars-là qui est très ‘tough’ (Reaves), et il l’a fait. Il apporte beaucoup à notre équipe en faisant des choses comme ça.»

Les Sénateurs ont pris le chemin de l’Arizona immédiatement après le match alors qu’ils poursuivront ce voyage en affrontant les Coyotes samedi à Glendale.