Logan Brown, premier choix du repêchage de 2016, a été le meilleur à l'attaque avec deux buts et une passe.

Les recrues des Sénateurs dominent le Canadien

Les Sénateurs d'Ottawa ont utilisé plusieurs vétérans, samedi soir, dans leur troisième match du calendrier préparatoire de 2017. Ce sont cependant leurs jeunes espoirs qui ont réussi à se démarquer dans une victoire de 5-1 contre le Canadien de Montréal.
Logan Brown, premier choix du repêchage de 2016, a été le meilleur à l'attaque avec deux buts et une passe.
Alex Formenton, choix de deuxième ronde l'été dernier, a récolté deux mentions d'aide.
Le défenseur franco-albertain Maxime Lajoie a inscrit son premier point chez les pros en préparant le but de Mark Stone. Il a été le joueur le plus utilisé par l'entraîneur-chef Guy Boucher. Il a passé 24 minutes et 12 secondes sur la patinoire.
Thomas Chabot a été blanchi, mais il s'est encore démarqué en contrôlant la rondelle avec confiance. Il a bloqué trois lancers du Canadien.
«Que ce soit Brown ou Filip Chlapik ou Formenton, ou Max McCormick dans son style... On commence à être embêtés, un peu. C'est une bonne chose. C'est impressionnant. Ces jeunes-là poussent. Ça devient difficile de sortir des gars qui performent bien chaque match. Ils méritent d'en avoir plus. Nous aurons de grosses décisions à prendre, mais c'est très excitant de voir ce que nous avons», a commenté Boucher après la rencontre.
Johnny Oduya et Max Reinhart ont marqué les autres buts des Sénateurs, qui présentent une fiche parfaite après trois matches hors-concours.
Charles Hudon a été le seul joueur montréalais à déjouer Craig Anderson.
Solide, le vétéran gardien a réussi 25 arrêts dans son premier match complet de l'automne.
«C'était bien agréable. Jouer 60 minutes, c'est important. Ça aide à entrer dans la routine.»
Anderson a réussi ses meilleurs arrêts en infériorité numérique. Le Canadien a quand même obtenu sept opportunités d'attaquer en surnombre.
«Les gars ont bien joué devant moi, commente le vétéran gardien. Ils ont bloqué plein de tirs. Mike Blunden a réussi un arrêt de style papillon en première période. Les gars ont payé le prix. Quand ils ont réussi à prendre le contrôle de la rondelle, ils ont réussi leurs dégagements dans 90 % des cas.»
Les Sénateurs joueront leur prochain match lundi, sur l'Île-du-Prince-Édouard.