Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La recrue des Sénateurs d'Ottawa Tim Stützle déjoue le gardien des Maple Leafs de Toronto Jack Campbell avec un habile tir sur réception pour son premier but dans la LNH. Ça n'a pas été suffisant alors que Toronto a soutiré un gain de 3-2 au club local samedi au Centre Canadian Tire.
La recrue des Sénateurs d'Ottawa Tim Stützle déjoue le gardien des Maple Leafs de Toronto Jack Campbell avec un habile tir sur réception pour son premier but dans la LNH. Ça n'a pas été suffisant alors que Toronto a soutiré un gain de 3-2 au club local samedi au Centre Canadian Tire.

Les Leafs se vengent malgré le premier but de Stützle [PHOTOS]

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le premier but en carrière de Tim Stützle n’a pas été suffisant pour empêcher les Maple Leafs de Toronto de ramener ses Sénateurs d’Ottawa sur terre un peu samedi soir au Centre Canadian Tire.

Ces derniers ont dominé au chapitre des tirs, 40-19, et seule une performance presque sans bavure du gardien Matt Murray a permis aux locaux de rester dans le match, eux qui se sont finalement inclinés 3-2 pour venger leur revers de 5-3 la veille pour lancer la saison locale des Sénateurs. 

Joe Thornton a réussi son premier filet dans l’uniforme torontois, et ses compagnons de trio Mitch Marner et Auston Matthews ont également trompé la vigilance de Murray.

Nick Paul avait ouvert le pointage tandis que Stützle a donné espoir d’un retour de fin de troisième tiers à la troupe de D.J. Smith quand il a frappé au premier rebond une rondelle passée par Thomas Chabot qui s’était retrouvé à une vingtaine de pieds dans les airs, avec 8:16 minutes à faire au temps régulier.

«C’était une grande sensation de compter, je vais m’en rappeler pour toujours... À la fin, je voulais qu’on arrache une victoire, nous avons bien essayé après le but, tout le monde voulait obtenir ce troisième but. C’est dommage pour la punition que j’ai écopée (avec moins de trois minutes à jouer). Le ‘coach’ nous avait dit de lancer des rondelles au filet et c’est ce que j’ai essayé de faire. Je me sentais pas mal plus à l’aise (que vendredi), j’avais plus confiance.»

Son club a eu deux bonnes chances de créer l’égalité, mais le gardien des Leafs Jack Campbell a frustré Evgenii Dadonov seul à l’embouchure du filet avec environ cinq minutes à jouer, tandis qu’un tir de l’enclave de Derek Stepan avec moins de 10 secondes à jouer a dévié tout juste hors cible.

«Il faut donner crédit à Toronto, ils sont arrivés avec l’idée de prendre beaucoup de tirs. Nous avons réussi en général à les garder à l’extérieur, mais on n’a pas assez créé de chances de notre côté. Leur unité en désavantage numérique a été bonne tout comme leur gardien, analysait l’entraîeur-chef D.J. Smith. On s’est battu jusqu’à la fin... C’était tout un but (de Stützle). Ils ont eu le meilleur pendant la majorité de la soirée et il nous ramène dans le match. C’est malheureux, je n’ai pas bien vu s’il méritait sa punition ou non. Il était excité de sortir du cachot après. Il va être un joueur spécial, c’est bon qu’il ait réglé la question de son premier but.»

Jack Campbell n'a pas trop été testé, mais il était au rendez-vous pour bloquer le tir de Evgenii Dadonov en 3e période, permettant au Maple Leafs de l'emporter 3-2 sur les Sénateurs.

Comme son entraîneur, Murray estimait que le chiffre des lancers n’indiquait pas nécessairement complètement l’allure du match.

«Toronto nous a donné leur meilleur match, ils ont été sur la rondelle toute la soirée. Mais on a tenu le coup contre eux pendant deux matchs, on a eu des chances à la fin. Jack a fait un gros arrêt contre Dadonov à la fin. Je n’ai pas de problème à recevoir autant de lancers, j’étais prêt et en général, on les a gardés à l’extérieur, il n’y a pas eu tant de chances de qualité ‘A’... Si on joue de la bonne façon, on peut jouer contre n’importe qui. Ils ont tout un club (les Leafs) et ces deux matches nous donnent confiance, on peut bâtir beaucoup là-dessus, il y a eu beaucoup de positif.»

Pour ce deuxième match en deux soirs, Smith a retranché le centre Artem Anisimov et le défenseur Christian Wolanin pour faire appel à Colin White et Mike Reilly malgré la victoire de la veille. White a bien répondu alors qu’il a obtenu une passe sur le but de Stützle. Il a cependant perdu les cinq mises au jeu qu’il a prises.

Reste que c’est le but de Stützle qui était le fait saillant de la soirée.

«J’ai vu (Thomas) Chabot prendre un tir, la rondelle est allée haut en l’air et elle est retombée comme une soucoupe. C’est un beau but, nous étions très impressionnés sur le banc parce que c’était un superbe but et il est un excellent joueur», a commenté l’attaquant Nick Paul, auteur de l’autre filet.

Les Sénateurs auront maintenant congé dimanche avant de revenir à l’entraînement lundi en vue de la visite des Jets de Winnipeg mardi, en présumant que leur voyage dans l’Est qui doit débuter lundi à Toronto ne sera pas affecté par une éclosion de COVID-19, eux qui ont annulé leur pratique de samedi par mesure de précaution.