Victime d’une « petite blessure » qui ne serait pas sérieuse, Brady Tkachuk devra vraisemblablement attendre un peu avant de jouer son premier match de la saison avec les Sénateurs.

Les débuts de Tkachuk reportés?

MONT-TREMBLANT — La plus importante acquisition de la saison morte des Sénateurs d’Ottawa, après le départ de morceaux importants comme Erik Karlsson et Mike Hoffman, risque de manquer à l’appel pour leur match inaugural de jeudi.

Le premier choix Brady Tkachuk a connu un excellent camp d’entraînement pour se tailler un poste sur un des deux premiers trios de l’équipe même s’il n’a eu 19 ans qu’au début de septembre. Il représente cependant un cas douteux pour la visite des Blackhawks de Chicago au Centre Canadian Tire qui lancera la campagne 2018-2019.

« On doute qu’il puisse jouer. On espère qu’il pourra se joindre à nouveau à l’équipe bientôt. Ce n’est rien de sérieux, c’est une petite blessure persistante et nous voulons être prudents avec ça », a indiqué le directeur général Pierre Dorion pendant l’entraînement des siens mardi à l’aréna du Mont-Tremblant.

Tkachuk brillait par son absence à cette pratique, s’étant contenté de faire un entraînement hors glace en plus de poursuivre ses traitements de physiothérapie.

Lors du dernier match hors-concours de samedi contre Montréal, où il avait obtenu une passe, le jeune Américain sélectionné au quatrième rang au total du dernier repêchage a été frappé solidement le long de la bande au cours du troisième tiers. Il avait terminé la rencontre. Après avoir raté l’entraînement de dimanche à Ottawa, il a tenté de patiner lundi à Saint-Jovite, sauf qu’il a déclaré forfait après une quinzaine de minutes.

Invité à dire s’il s’agissait d’une blessure au bas ou au haut du corps, l’entraîneur-chef Guy Boucher s’est fait évasif. « C’est au bas... au milieu... C’est une affaire médicale, whatever », a-t-il lancé.

Boucher a placé son autre recrue de 19 ans, Alex Formenton, à l’aile gauche sur le trio que complète habituellement Tkachuk, aux côtés de Zack Smith et Mark Stone pour l’entraînement de mardi. Il va évaluer ses autres options au cours des prochaines heures alors que le statut du jeune homme originaire de St. Louis sera clarifié en vue du match contre les Blackhawks.

« J’ai différentes options à essayer si Tkachuk ne peut pas jouer. On sait qu’il a eu un excellent camp. En tant qu’équipe, nous sommes déçus. Mais pour lui, je suis certain qu’il avait très hâte à son premier match dans la LNH, à domicile par surcroît. Mais la dernière chose qu’on veut faire est d’être stupides ici et de brusquer les choses pour le perdre pour une longue période. Pour l’instant, ce n’est rien de grave, on veut que ça reste comme ça, donc il faut faire attention. C’est la façon de faire les choses. Le personnel médical va nous dire quand il va être prêt à jouer. Il a établi une belle chimie avec Stone pendant le camp, mais on va juste l’avoir plus tard », a indiqué Boucher.

« C’est décevant parce qu’il a eu un excellent camp. Nous allons voir comment il va se sentir (mercredi), s’il va sur la glace, mais pour l’instant, nous allons dire qu’il est un cas douteux, ou 50-50, a souligné Dorion pour sa part. On espère qu’il sera du premier voyage (à Toronto et Boston samedi et lundi) pour jouer son premier match à ce moment-là... C’est décevant, surtout pour le kid. Mais en même temps, nous devons être prudents. Ce n’est rien de sérieux, mais parfois, si tu tentes de jouer malgré une blessure, ça peut empirer. Mais on va juste être intelligents et attendre qu’il soit à 100 % pour le laisser jouer, et non à 95 %. »

L’opinion de la direction de l’équipe semble faite. Tout laisse croire que Brady Tkachuk passera la saison à Ottawa. Toutefois, il pourrait être cédé au club-école de Belleville ou encore envoyé dans les rangs juniors à London après un essai de neuf matches (permettant d’éviter qu’il « brûle » la première année de son contrat).

« Nous allons voir quand il va commencer à jouer, et on va évaluer la situation ensuite. On ne va s’engager à rien, on ne sait pas à quoi on s’engagerait. Nous sommes tout simplement très heureux de son camp, et on part de là », a ajouté Pierre Dorion.

+

Embauche de Rob Murphy

Les Sénateurs ont rapatrié leur ancien joueur Rob Murphy pour agir comme dépisteur professionnel, a annoncé le directeur général, Pierre Dorion. Le membre de l’équipe originale de 1992 originaire d’Aylmer était à la recherche d’un emploi depuis la fin de la saison 2016-2017, quand il avait été remercié du poste de directeur du dépistage des Sabres de Buffalo en même temps que le DG Tim Murray. Il avait suivi ce dernier alors qu’il avait été avec les Sénateurs entre 2010 et 2014, après deux ans comme dépisteur amateur avec les Coyotes de Phoenix. « Nous sommes engagés à élargir notre équipe de dépisteurs et embaucher quelqu’un de la qualité de Rob va nous aider, autant pour regarder les joueurs à Belleville que pour des échanges, le ballottage et des agents libres des collèges américains. Rob sait comment on fait les choses à Ottawa et nous sommes heureux de l’avoir à bord », a commenté Dorion, qui n’a pas l’intention pour l’instant de se doter d’un deuxième adjoint après l’embauche de Peter MacTavish, entré en fonction lundi.

Entre les lignes

Les joueurs des Sénateurs se sont apparemment bien amusés sur les allées et verts du club Le Maître lundi, se disputant une compétition de style Coupe Ryder opposant la douzaine de joueurs canadiens aux 11 joueurs du « reste du monde » (plus Jean-Gabriel Pageau). Cody Ceci a rapporté que c’est le « Monde » qui l’a emporté en fin de compte. « Pager (Pageau) a réussi le coup de la journée, tentant un coup d’approche d’environ 80 verges et plaçant la balle à un pied de la coupe, sur un seul pied avec la botte qu’il porte (pour protéger son tendon d’Achille) », a-t-il relaté.

Pageau et l’attaquant Marian Gaborik, qui ne s’est jamais rapporté au camp, ont été placés sur la liste des blessés mardi alors que les équipes de la LNH devaient soumettre leurs alignements de début de campagne sur le coup de 17 h. Le club devra attendre trois semaines avant de pouvoir les transférer sur la liste des blessés à long terme.