« Quand tu ne joues pas, il faut que tu trouves d'autres moyens de faire partie de l'équipe », explique Matt Kassian.

Les bons souvenirs de Kassian

En l'absence de Neil, hier, MacLean a utilisé Matt Kassian, contre le Wild. L'entraîneur voulait sans doute permettre à son autre homme fort d'affronter son ancienne formation. Kassian avait été repêché en deuxième ronde par le Wild en 2005. Dans les huit années qui ont suivi, il n'a jamais réussi à décrocher un poste à temps complet avec eux. «Si je suis déçu? Non. Lors de ma dernière année, quand j'étais prêt à faire le saut, le Wild a mis Zenon Konopka sous contrat. Quelques mois plus tard, une transaction a été conclue pour leur permettre d'ajouter Mike Rupp à leur formation. La direction a fait un truc honorable en m'échangeant aux Sénateurs, qui étaient prêts à m'offrir une véritable opportunité. Je ne regrette rien», dit-il. Durant son passage dans l'organisation du Wild, Kassian a presque remporté la coupe Calder. C'était en 2011. En grande finale, son équipe s'est inclinée devant Robin Lehner et les Senators de Binghamton.