Alexis Lafrenière
Alexis Lafrenière

Le repêchage de la LNH devancé de trois jours

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
La pandémie de la COVID-19 fait que bien des choses doivent être encerclées au crayon de plomb sur le calendrier.

C’est le cas du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey, prévu initialement en juin et repoussé ensuite aux 9 et 10 octobre, que le circuit Bettman a finalement décidé mardi de devancer de quelques jours.

Attendu depuis longtemps par les partisans des Sénateurs d’Ottawa, qui détiennent les troisième et cinquième choix du premier tour, l’encan qui sera tenu en ligne aura lieu les 6 et 7 octobre pour permettre ensuite aux dirigeants d’équipe de se concentrer sur l’ouverture du marché des joueurs autonomes sans compensation, qui reste le vendredi 9 octobre.

Un rappel qu’après les deux loteries tenues par la LNH, ce sont les Rangers de New York qui détiennent le tout premier choix. À moins d’une énorme surprise ou d’un échange, ils devraient sélectionner l’espoir numéro un de ce repêchage, l’attaquant Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski.

Les Kings de Los Angeles doivent parler au deuxième rang, et les Red Wings de Detroit au quatrième, entre les deux sélections du directeur général Pierre Dorion et de son directeur du dépistage Trent Mann.

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa, Pierre Dorion

Les Sénateurs ont également un troisième choix de première ronde en poche pour ce repêchage, mais ils ont vu celui-ci passer d’une possible sélection au milieu de la ronde à la toute fin de celle-ci quand les Islanders de New York ont défait les Flyers de Philadelphie en demi-finale de l’association Est en fin de semaine. Le choix obtenu dans l’échange qui a envoyé le centre gatinois Jean-Gabriel Pageau à Long Island sera donc situé entre le 28e et le 31e rang, le tout dépendant du résultat de leur série contre le Lightning de Tampa Bay dans la bulle d’Edmonton. Ce dernier a remporté un gain facile de 8-2 lundi soir lors du premier duel entre les deux équipes.

Ottawa a aussi vu deux de ses quatre choix de deuxième ronde pour cet encan être refoulés en fin de tour parce que les équipes avec lesquelles ils ont transigé sont toujours dans la course pour la coupe Stanley.

Comme celui obtenu également dans l’échange de Pageau, un choix de deuxième ronde obtenu des Stars de Dallas par l’entremise des Golden Knights de Vegas dans l’échange de Mark Stone qui a amené le défenseur Erik Brännström se situera entre les 59e et 62e choix au total.

À noter que les Knights avaient à l’origine obtenu ce choix des Stars dans la transaction qui a envoyé le défenseur Marc Méthot à Dallas, après sa sélection au repêchage d’expansion de Vegas.

Les Sénateurs pourraient encore aussi obtenir un choix de troisième ronde dans l’échange de Pageau, à condition que les Islanders remportent la coupe Stanley de 2020.