Craig Anderson a préféré s'entraîner avec François Allaire pendant le conflit de travail dans la LNH.

Le ménage à trois bientôt de retour

Le ménage à trois devant le filet des Sénateurs, c'est pour bientôt.
L'état de santé de Craig Anderson s'est beaucoup amélioré au cours des derniers jours. Dimanche, il a patiné avec un duo d'éclopés. Il a effectué quelques arrêts, debout. Il évitait de mettre sa cheville blessée à l'épreuve en se jetant par terre.
Hier matin, il a participé à la séance matinale de patinage avec tous ses coéquipiers. Cette fois, il n'y avait plus de retenue. Tous les arrêts étaient permis.
«Il avait l'air en forme. Nous étions tous très heureux de le revoir», a lancé Sergeï Gonchar.
«À un certain moment, je lui ai même demandé de participer à la période d'échauffement en soirée. Je ne sais pas trop si une formation a le droit d'utiliser trois gardiens durant une période d'échauffement. Je voudrais juste que nos partisans puissent voir Craig sur la glace. Ça leur ferait sans doute le même effet qu'à nous», a renchéri Chris Neil.
Le gardien de 31 ans n'a pas pris part à la période d'échauffement. Il n'a pas non plus rencontré les journalistes à son retour au vestiaire. Il donnera de ses nouvelles un autre jour.
MacLean sera patient
Durant sa conférence de presse d'avant-match, Paul MacLean a laissé savoir qu'il aura besoin de participer à quelques séances d'entraînement complètes avant de retrouver son filet lors d'un match. «Nous voulons qu'il revienne au jeu le plus rapidement possible, mais les performances de Ben Bishop et celles de Robin Lehner nous pouvons nous permettre d'être patients.»
Plus de détails dans LeDroit du 26 mars 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca