Le centre des Sénateurs Jean-Gabriel Pageau célèbre son but en avantage numérique avec Drake Batherson, qui a préparé celui-ci avec une belle passe, au deuxième tiers du revers de 5-3 contre le Lightning de Tampa Bay samedi soir au Centre Canadian Tire.
Le centre des Sénateurs Jean-Gabriel Pageau célèbre son but en avantage numérique avec Drake Batherson, qui a préparé celui-ci avec une belle passe, au deuxième tiers du revers de 5-3 contre le Lightning de Tampa Bay samedi soir au Centre Canadian Tire.

Le Lightning arrache un gain aux Sénateurs

Les Sénateurs d’Ottawa avaient le puissant Lightning de Tampa Bay dans les câbles, mais ils ont été incapables de les achever samedi soir au Centre Canadian Tire.

Les visiteurs ont arraché une victoire de 5-3 grâce à trois buts en troisième période, incluant le but vainqueur de Tyler Johnson avec 90 secondes à jouer au temps réglementaire qui brisait l’égalité en cette soirée où les 13 914 amateurs présents dans les gradins en ont eu pour leur argent.

Avant un but dans un filet désert d’Alex Killorn pour confirmer la sixième victoire de suite du Lightning, et la quatrième défaite consécutive des Sénateurs, ces derniers pensaient avoir créé l’égalité par l’entremise de Colin White, mais le but de celui-ci a été refusé parce qu’il avait redirigée une rondelle qui retombait du ciel après son tir sur la barre horizontale à la manière d’un joueur de soccer, avec son casque.

«J’étais dans le moment et j’ai pensé que si la rondelle tombait au sol et qu’elle faisait un drôle de bond, avec un défenseur proche, je ne pourrais peut-être pas compter. Je ne connaissais pas le règlement à cet instant, donc j’ai pensé essayer ça. Le règlement est le règlement, on ne peut pas se plaindre. Je vais le savoir à l’avenir, je ne pensais juste pas être capable de la frapper avec mon bâton», a raconté White après son jeu bizarre survenu à 1:09 minute de la fin.

Après un premier tiers sans but, les Sénateurs avaient pris les devants 3-2 en deuxième grâce aux buts de Chris Tierney en désavantage numérique, Jean-Gabriel Pageau en avantage, et Mark Borowiecki à huit secondes de la fin de l’engagement.

Pageau a profité d’une belle passe de Drake Batherson, le meilleur compteur de la Ligue américaine rappelé de Belleville quelques heures avant le match vu qu’Anthony Duclair, le meilleur compteur du club, a déclaré forfait en raison d’un pied endolori après avoir bloqué un tir jeudi dernier. Le Gatinois égalait son sommet en carrière avec un 19e but cette saison, un premier sur l’attaque à cinq.

«C’était le ‘fun’ d’être de retour et de jouer dans une telle atmosphère, c’était ‘cool’, mais c’est dommage qu’on ait perdu, a noté Batherson. J’ai eu de bonnes chances et j’ai essayé de capitaliser, de créer de bonnes chances de compter... Mon temps va venir (dans la LNH), je suis juste content d’avoir eu l’appel ce matin. Je ne savais pas qu’il (Duclair) était blessé.»

«Il a été très bon, il patinait mieux qu’au début de l’année (il a joué les deux premiers matches de la saison avant d’être rétrogradé). Il a été bon défensivement et sur le jeu de puissance, il a fait probablement plus de jeux sur le flanc que n’importe qui cette saison. Il a été impressionnant», a souligné l’entraîneur-chef D.J. Smith.

Borowiecki avait célébré son cinquième but de la saison en mettant un genou par terre, mais gaucher jouant à droite de Thomas Chabot exceptionnellement, il s’est fait battre par Braden Point sur le but égalisateur à mi-chemin du troisième tiers, ce dernier freinant pour le laisser passer avant de surprendre le gardien Craig Anderson du côté rapproché. 

«Une équipe comme ça qui a des canons autant en avant qu’en défensive, ils ont commencé à arriver en vagues en troisième et c’était difficile, ils ont tellement d’armes et nous avons essayé de traverser la tempête. Malheureusement, nous n’avons pas joué de façon assez serrée et ils nous l’ont fait payer. Ça fait partie de l’apprentissage pour notre groupe», a dit Borowiecki.

Anderson a fait face à 27 lancers devant son filet, alors que son vis-à-vis Curtis McElhinney a été mis à l’épreuve 28 fois à l’autre bout.

«Nous avons bien joué, je pense que nous avons obtenu plus de chances de compter qu’eux. C’était notre meilleur match au niveau du patinage des deux dernières semaines, nous étions sur la rondelle et nous avons obtenu des chances de compter... Ce n’est pas facile contre un club qui cherche à gagner la coupe Stanley maintenant», analysait Smith.

Ce dernier a utilisé le vétéran Mikkel Boedker pour une rare fois, reléguant le robuste Scott Sabourin aux gradins.

Les Sénateurs, qui avaient une victoire de 4-2 et un revers en prolongation de 4-3 contre le Lightning cette saison, rendra maintenant visite aux Capitals de Washington mardi soir.