Le Canadien de Montréal a le numéro des Sénateurs d’Ottawa depuis deux semaines. Deux numéros en fait: 5-2.

Le CH trop fort pour les Sénateurs

MONTRÉAL — Le Canadien de Montréal a le numéro des Sénateurs d’Ottawa depuis deux semaines. Deux numéros en fait: 5-2.

Les hommes de Guy Boucher se sont inclinés par ce même pointage pour une troisième fois de suite face à leurs rivaux de la 417/40 samedi soir devant 21 302 amateurs survoltés au Centre Bell alors que le Tricolore a permis à Claude Julien de devenir le 18e entraîneur de l’histoire de la LNH à atteindre le plateau des 600 gains en carrière. 

Quatre buts en troisième période ont fait que l’histoire s’est répétée pour les visiteurs. Le pointage n’indique même pas vraiment l’allure de la rencontre alors que seule la tenue du gardien substitut Mike McKenna avait permis aux siens de rentrer au vestiaire avec une avance de 2-1 après 40 minutes de jeu, même si Montréal dominait 28-11 au chapitre des tirs (16-3 en période médiane).

«Je pensais que plus le match avancerait, plus on aurait de la misère. Ça nous aurait pris une plus grosse avance parce que je savais que la troisième serait difficile lors d’un deuxième match en deux soirs, en fin de voyage. Quand nos joueurs rentrent au banc et sont rouges comme une tomate... On a essayé de tenir le coup, mais ils patinaient trop pour nous et plus ça allait, plus on manquait de jus», a analysé l’entraîneur des Sénateurs Guy Boucher après coup.

Le Canadien a créé l’égalité 2-2 grâce à un tir sur la barre horizontale de Jesperi Kotkaniemi qui a ensuite rebondi dans le dos de McKenna. Il a aussi profité d’un bond favorable lorsque Shea Weber a réussi le but gagnant peu après la fin d’un jeu de puissance, un tir bloqué allant directement sur sa palette.

Auparavant, les Sénateurs avaient vu un but être refusé à Phillip Danault parce qu’Artturi Lehkonen avait embelli une punition pour avoir accroché de Thomas Chabot, au grand dam de la foule montréalaise qui a hué une bonne partie du reste de la période, jusqu’à ce que ses favoris prennent les devants.

«On était dans ce match pendant la majorité de celui-ci, on aurait eu besoin d’un bond favorable ou deux. On a été du mauvais côté du registre ce soir, a dit McKenna, qui a fait face à 46 lancers. Je me sens à l’aise à ce niveau maintenant, mais je ne suis jamais content quand on ne gagne pas... J’ai adoré l’ambiance cependant, c’était mon premier match de la LNH ici, j’en avais eu un de la Ligue américaine il y a longtemps. C’est un endroit où c’est plaisant de jouer, mais ça aurait été plus amusant d’être de l’autre côté.»

«Mac (McKenna) a tenu le fort pour nous le plus longtemps possible. On avait l’avance après 40 minutes, même si on n’avait pas le contrôle du match. On n’a pas eu de réponse pour leur vitesse», a souligné l’attaquant Bobby Ryan.

Colin White, sur un jeu amorcé par Brady Tkachuk qui a nécessité une révision vidéo parce que Claude Julien pensait qu’il y avait eu obstruction à l’endroit du gardien, et Mikkel Boedker, en complétant la stratégie de Mark Stone qui a soutiré le disque à deux défenseurs du Canadien, ont déjoué Carey Price, mis à l’épreuve à 18 reprises.

Matthew Peca, Paul Byron -- qui a complété une belle passe de Kotkaniemi -- et Jonathan Drouin, dans un filet désert, ont complété le pointage. 

«C’est frustrant d’avoir échappé une avance en troisième période. Il faut leur donner du crédit, ils ont bien joué, mais c’est une leçon à apprendre pour nous», estimait Tkachuk, qui a mis fin à une disette de huit parties sans point avec sa passe et qui s’est frotté à plusieurs reprises à la peste du Tricolore Brendan Gallagher au cours de la soirée.

Ils devront maintenant attendre à l’an prochain pour se revoir, les deux rivaux de la division Atlantique ayant livré leurs quatre duels pour cette saison, Ottawa n’ayant gagné que le premier, 4-3 le 20 octobre dernier.

Les Sénateurs (14-16-4) ont terminé leur voyage de trois matches avec un gain et deux revers. Ils sont rentrés dans la capitale après la rencontre et ils profiteront d’une journée de congé dimanche avant de recevoir la visite des Predators de Nashville lundi.