Jean-Gabriel Pageau

Le cadeau de Pageau

Les Sénateurs forment-ils une moins bonne équipe sans Curtis Lazar? L'absence prolongée de la recrue se fera-t-elle ressentir?
«Je suis convaincu que Jean-Gabriel Pageau sera capable de le remplacer. J'ai très confiance en lui», a répondu Dave Cameron, hier, lorsque ces questions lui ont été posées.
Ainsi, Pageau a reçu la confirmation qu'il passera le temps des Fêtes parmi ses proches, dans la région de Gatineau-Ottawa. Il devrait prendre part aux sept ou huit prochaines parties des Sénateurs. Une décision à son sujet sera prise au terme du Championnat mondial junior.
«C'est comme un cadeau de Noël à l'avance, jubilait le Gatinois, hier. Passer du temps avec ma famille, avec tous les gens que j'aime... Voir ma blonde, mes amis. Je me compte chanceux d'être ici.»
Pageau était relativement satisfait de sa performance dans son premier match de la saison, mercredi soir, au New Jersey.
«La LNH, c'est différent. Il y a toujours une petite période d'adaptation. Dans mon cas, elle sera courte cette fois-ci», annonce-t-il. Pour l'instant, les Sénateurs n'ont pas l'intention de rappeler un autre attaquant du club école de Binghamton. Colin Greening, laissé de côté face aux Devils, pourrait jouer ce soir.