Acquis des Stars de Dallas l'an dernier dans l'échange de Jason Spezza, Chiasson a amassé 11 buts et 15 passes pour 26 points en 76 matches à sa première saison dans l'uniforme des Sénateurs.

L'arbitre tranche: 1,2 million pour Alex Chiasson

Les Sénateurs d'Ottawa ont eu gain de cause dans le dossier du contrat d'Alex Chiasson.
Tôt dimanche matin, l'arbitre de la LNH a tranché et accordé un salaire de 1,2 million de dollars sur un contrat d'un an à l'attaquant québécois qui était joueur autonome avec compensation.
Lors de leur comparution devant cet arbitre indépendant jeudi dernier, les Sénateurs avaient offert un pacte de 1 million, tandis que l'agent Kent Hugues, représentant Chiasson, a présenté des arguments pour obtenir 2,475 millions.
Acquis des Stars de Dallas l'an dernier dans l'échange de Jason Spezza, Chiasson a amassé 11 buts et 15 passes pour 26 points en 76 matches à sa première saison dans l'uniforme des Sénateurs. Il avait été laissé de côté pour deux des six parties de l'équipe en séries éliminatoires.
Dans l'éventualité où l'arbitre aurait accédé à sa demande et que son salaire soit trop élevé à leurs yeux, les Sénateurs avaient évoqué la possibilité de l'échanger à une autre formation.
Chiasson, 24 ans, est seulement le troisième joueur de la LNH à voir son salaire décidé à travers le processus de l'arbitrage depuis 2011. Les Sénateurs n'ont pas vu un de leurs joueurs se rendre jusque là depuis 2006, alors que 15 joueurs avaient utilisé leur droit à l'arbitrage salarial mais se sont entendus avant qu'une décision ne soit rendue.
Ils ont une autre cause à débattre devant un arbitre, celle de l'attaquant Mike Hoffman, qui sera entendue jeudi à moins d'une entente préalable.