Le jeune vétéran Cody Ceci a pris les bouchées doubles à la ligne bleue, jouant presque 33 minutes jeudi.

La tornade McDavid laisse des traces

La tornade Connor McDavid est passée et Guy Boucher en était bien heureux vendredi. Ses jeunes défenseurs également.

L’entraîneur-chef des Sénateurs ne lançait pas seulement la pierre à ses arrières inexpérimentés, autant après la défaite de 6-2 de jeudi soir que vendredi midi après un entraînement où l’accent a été mis sur le jeu défensif près des filets, en situation de descentes à forces égales notamment.

Boucher n’a particulièrement pas aimé le travail de l’ailier gauche Mike Hoffman sur le deuxième but de McDavid, celui qui faisait 6-2 avec moins de quatre minutes à faire dans le match.

« Ce n’était vraiment pas bon. Il était fatigué, mais quand même, ce n’est pas un assez bon effort. Tout le trio n’a pas fait très bien là-dessus, et c’est pourquoi ils n’ont pas joué du reste du match après ça. Ce n’était vraiment pas une bonne présence. J’ai dû asseoir différents gars, pour différentes raisons. Tu dois passer tes messages pour la fois suivante », a commenté Boucher après la pratique de vendredi midi.

« Attitude, éthique de travail et discipline sont trois choses qui doivent être à l’avant-plan de ce qu’on fait ici. Il y a des hauts et des bas lors de différents jours, et quand des gars ne sont pas à la hauteur, comme là... Je sais qui a compté (McDavid), mais vous devez donner tout ce que vous avez jusqu’à la fin du match, un point c’est tout », a ajouté Boucher, qui avait demandé à Hoffman de faire des pompes mercredi à l’entraînement après avoir bousillé un exercice.

Sur le but en question, McDavid a accepté une passe d’un Ryan Nugent-Hopkins bien surveillé par Thomas Chabot en haut de zone et il a contourné un Hoffman qui avait les pieds dans le ciment sans résistance en route vers le filet.

Le principal intéressé, qui n’a pas traîné longtemps dans le vestiaire vendredi, n’a pas été séparé de son centre habituel, Matt Duchene, à l’entraînement, mais l’autre ailier, Ryan Dzingel, a été remplacé par Alexandre Burrows, l’attaquant américain se retrouvant pour sa part aux côtés de Jean-Gabriel Pageau et Bobby Ryan.

En l’absence d’Erik Karlsson pour les raisons que l’on sait, le jeune vétéran Cody Ceci a pris les bouchées doubles à la ligne bleue, jouant presque 33 minutes jeudi (32:49 pour être exact, sa deuxième plus longue utilisation cette saison après un 32:54 contre Tampa Bay le 21 décembre).

« Je savais que je jouerais beaucoup de minutes importantes avec “Karl” (Karlsson) qui n’était pas là et en étant le seul défenseur droitier. Je me sentais assez bien par après, et je dois m’occuper de mon corps un peu plus. Je m’en vais dans un bain de glace tantôt », a dit l’arrière originaire d’Ottawa.

Ceci a joué en partie avec le nouveau venu Christian Wolanin, « qui s’est bien débrouillé, il a rempli un assez grand rôle et il n’avait pas l’air nerveux du tout », a-t-il dit de l’arrière qui a joué plus de 17 minutes, étant contourné par McDavid sur une de ses passes.

Chabot a pour sa part terminé le match avec un différentiel de moins-3, étant le partenaire régulier de Ceci pendant plus de 22 minutes de jeu pour affronter McDavid et compagnie. « J’avais un gros défi de jouer contre McDavid. J’ai essayé de profiter de la situation. J’ai fini à moins-3, mais il y a des choses positives que j’ai faites. J’ai essayé de garder ça simple tout le match dans ma zone. C’est certain que c’est le “fun” d’avoir du temps de glace comme ça, je ne dirai jamais non à ça », a dit l’arrière recrue, qui a récolté sa 15e passe de la saison sur le but de Duchene, auquel les OIlers ont répliqué huit secondes plus tard, Chabot s’étant fait battre de vitesse en zone neutre par McDavid.

LES SÉNATEURS EN BREF

Boucher d’accord avec Duchene

Matt Duchene a dit après le match du jeudi que les vétérans de l’équipe doivent en faire plus dans les circonstances actuelles pour appuyer les jeunes qui donnent tout ce qu’ils ont, et Guy Boucher était d’accord avec cette évaluation. « Je ne peux avoir une meilleure relation avec un joueur qu’avec Duchene, on est sur la même longueur d’ondes. Duchene ne se cache pas, il est honnête quand on parle de lui ou de l’équipe. Il n’est plus une recrue. Il évalue bien ce qu’il fait et ce qui se passe autour de lui... Il a raison, les jeunes vont faire des erreurs et il faut s’y attendre. Mais les vétérans autour de ces jeunes doivent être “on”, comme lors des matches avant les deux derniers », estime-t-il.

Un 400e match pour Pyatt

L’attaquant Tom Pyatt va disputer sans faire trop de bruit son 400e match en carrière dans la LNH samedi soir contre les Hurricanes. À une époque pas si lointaine, c’était une étape importante pour un joueur de la LNH puisque cela lui assurait de toucher sa pleine pension de retraite, mais les règles ont changé à ce niveau. Pyatt trouvait quand même que c’est un plateau important pour lui. « Ça reste un bon plateau. Quand je suis allé en Suisse, je ne pensais pas vraiment que ce serait possible. Atteindre les 400 matches, c’est une grosse affaire pour moi. J’approche des 100 points aussi (il lui en manque deux), ce serait bien de faire d’une pierre deux coups alors que j’ai de la famille en ville (du côté de son épouse) », a-t-il confié au Droit.

Entre les lignes

L’attaquant Mark Stone n’était pas de retour à l’entraînement vendredi et il ne jouera donc pas contre les Hurricanes. « Il a peut-être patiné avant les autres, mais je ne suis pas au courant. Ce que je sais, c’est qu’il n’est pas proche d’un retour », a dit Guy Boucher... C’est Mike Condon qui affrontera la Caroline samedi soir, et il risque d’affronter son bon ami Scott Darling. Les deux gardiens des Sénateurs secouaient de la tête en prenant connaissance du but bizarre accordé par Cam Ward jeudi dans un gain de 6-5 contre l’Arizona, une rondelle lancée derrière le but étant restée prise dans son patin alors qu’il l’a lui-même ramenée dans le filet... Marian Gaborik n’a pas pratiqué vendredi et il représente un cas douteux. Un joueur devra être rappelé de Belleville s’il ne peut jouer.