Paul MacLean a rappelé que son équipe doit d'abord chercher à éviter les revirements coûteux d'ici la fin de la saison.

La pause olympique tire à sa fin chez les Sénateurs d'Ottawa.

Les joueurs qui ne sont pas à Sotchi tous, sauf Erik Karlsson et Milan Michalek sont attendus à Kanata, cet après-midi.
Une séance d'entraînement débutera sur le coup de 14 h au Sensplex. Paul MacLean voudra profiter au maximum du prochain segment du calendrier. Il disposera de huit journées pour organiser un mini-camp avant la reprise officielle des activités. Les Sénateurs n'auront pas vraiment le temps de se reposer par la suite. Dans leur prochain match, le jeudi 27 février, ils accueilleront Daniel Alfredsson et les Red Wings de Détroit au Centre Canadian Tire. Le lendemain, ils traverseront le Canada en avion. Dans leur traversée de l'ouest canadien, ils prendront part à la Classique Héritage de la LNH à Vancouver. Il y aura ensuite des matches à Edmonton, Calgary et Winnipeg. Sans oublier, bien entendu, la date limite des transactions. Les Sénateurs occupent le sixième rang dans la section Atlantique. Ils se trouvent à un petit point des Wings, détenteurs du dernier laissez-passer pour les séries éliminatoires dans l'Association Est.