Le dg des Sénateurs, Bryan Murray.

La nouvelle bataille de Bryan Murray

Soudainement, la préparation de la prochaine transaction et le choix du nouveau capitaine ne sont plus les dossiers qui préoccupent le plus la direction des Sénateurs d'Ottawa cet été.
Le directeur général et vice-président des opérations hockey de l'équipe, Bryan Murray, est gravement malade. Il souffre d'un cancer.
Dans un communiqué qui a été diffusé sur l'heure du midi, hier, la direction a confirmé la terrible nouvelle. La nature exacte du cancer n'a pas été dévoilée. À l'heure actuelle, on en sait très peu sur la progression de la maladie.
Les Sénateurs ont demandé à la population en générale et aux représentants des médias en particulier de respecter la vie privée de la famille Murray.
On sait cependant qu'il devra subir des traitements sous peu.
« M. Murray subira d'autres examens et il commencera immédiatement à subir des traitements, tel que prescrit par les médecins de l'équipe avec la collaboration de spécialistes », a indiqué un porte-parole.
L'homme de hockey du Pontiac a préféré ne pas commenter directement la situation.
Il ne le fera pas non plus.
« L'organisation des Sénateurs ne fera aucun autre commentaire à ce sujet », a indiqué le porte-parole.
Certains signes
On pouvait voir depuis un certain temps qu'il n'était pas en pleine forme. À Philadelphie, lors de la fin de semaine du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey, on a vite noté qu'il avait perdu beaucoup de poids.
Le 1er juillet dernier, lors de sa dernière conférence de presse au Centre Canadian Tire, il semblait tendu, crispé.
Dans le passé, Murray a pris l'habitude de passer la première semaine du mois de juillet au Sensplex de Kanata.
Même avant d'accepter un poste à la direction générale, il ne voulait rien rater du camp de perfectionnement estival des Sénateurs. Il voulait être au fait des progrès effectués par les espoirs des Sénateurs.
Cette année, on ne l'a pratiquement pas vu. Il a effectué une très courte visite, hier matin, alors que le tournoi à trois contre trois battait son plein. Il s'est esquivé avant la fin, évitant par le fait même les journalistes et les caméramen.
De nombreux représentants des médias ont utilisé les réseaux sociaux pour lui faire parvenir leurs souhaits de prompt rétablissement.
Les partisans aussi. Ceux qui réclamaient sa démission pas plus tard que la semaine dernière à la suite du départ de Jason Spezza lui souhaitent maintenant de remporter sa bataille contre la maladie.
Une famille de hockey
Bryan Murray est né à Shawville en 1942.
Il a décroché son premier boulot dans la LNH en 1981. Après avoir dirigé des équipes dans la Ligue junior A centrale, dans la LHOuest et dans la Ligue américaine, il est devenu l'entraîneur-chef des Capitals de Washington.
Au cours des 33 dernières années, il a également travaillé chez les Red Wings de Détroit, chez les Panthers de la Floride et chez les Mighty Ducks d'Anaheim.
Il s'est joint aux Sénateurs au printemps 2004. Il avait alors accepté le poste d'entraîneur-chef afin de se rapprocher de sa famille.
Après avoir mené l'équipe à sa seule participation à la finale de la coupe Stanley, en 2007, il a succédé à John Muckler à titre de directeur général.
Depuis 2009, il cumule aussi les fonctions de vice-président administratif de Sénateurs Sports & Divertissements.
Murray et son épouse, Geri, ont deux filles.
Il est issu d'une grande famille de hockey. Son frère cadet, Terry Murray, dirigeait la saison dernière le club-école des Flyers de Philadelphie dans la Ligue américaine.
Leur neveu, Tim Murray, occupe depuis le mois de janvier le poste de directeur général des Sabres de Buffalo.