Le camp de développement des Sénateurs s’est poursuivi mercredi à Ottawa. Les meilleurs espoirs de l’équipe viennent démontrer leur savoir-faire aux dirigeants de l’organisation.

La mésaventure de Vitalii Abramov

C’était journée de tests de patinage et d’exercices de patinage en puissance mercredi au camp de développement des Sénateurs d’Ottawa.

Pour Vitalii Abramov, cette journée difficile au « bureau » qu’est le Sensplex a été rendu encore plus difficile alors qu’une ligne aérienne empruntée pour faire le voyage de la Russie à la capitale a égaré son sac d’équipement.

Les préposés à l’équipement de l’équipe ont donc dû lui donner de l’équipement flambant neuf, incluant une nouvelle paire de patins. La même mésaventure est arrivée à l’attaquant finlandais Markus Nurmi.

« Tout mon équipement est neuf, mais j’ai surtout de nouveaux patins. Ça m’a rendu la vie plus difficile, a confié l’ancien attaquant des Olympiques de Gatineau au Droit. Et là, on a passé toute la matinée à patiner d’un bout à l’autre de la glace. Whatever ! Je n’ai pas le choix, je dois passer à travers. Là, j’ai vraiment mal aux pieds, mais il n’y a rien qu’on puisse y faire. »

Celui qui avait été surnommé « Abracadabramov » pendant son séjour avec les Olympiques va espérer que son équipement refasse surface avant le match intra-équipe de jeudi soir au Complexe récréatif de Kanata, où il voudra montrer quelques tours de magie au nouvel entraîneur-chef D.J. Smith.

Acquis dans l’échange de Matt Duchene à Columbus, le petit attaquant de 5’ 9’’ et 170 livres est un des joueurs à ce camp de développement qui peut aspirer à un poste à temps plein dans la LNH en octobre prochain. Il est dans le même bateau que plusieurs autres ayant terminé la saison avec les Senators de Belleville, comme le défenseur Erik Brännström (obtenu dans l’échange de Mark Stone), l’attaquant Rudolfs Balcers (échange d'Erik Karlsson), et des joueurs repêchés et développés par Ottawa comme Logan Brown, Alex Formenton et Drake Batherson.

Les Sénateurs lui ont déjà donné la chance de jouer un premier match dans la LNH, le 21 mars dernier dans un revers de 5-1 contre Calgary.

« J’ai une grosse opportunité ici, j’ai vraiment hâte au camp principal (en septembre). Je vais travailler tout l’été afin d’être prêt et on verra ce qui va se passer, a noté celui qui a récolté quatre buts et trois passes en 18 parties avec Belleville après son acquisition. Jouer un match m’a donné un avant-goût de ce que c’est de jouer dans la LNH, et là, j’en veux plus. Je vais tout faire pour me tailler un poste. »

Le rapide attaquant qui porte le numéro 85 a laissé entendre qu’il travaille « sur un peu tout à l’entraînement cet été, mais beaucoup sur mon lancer ».

En plus des joueurs ci-haut mentionnés, il va lutter avec le Suédois Jonathan Davidsson pour un poste avec les Sénateurs, lui qui a aussi été obtenu des Blue Jackets dans l’échange de Matt Duchene. Ce dernier avait failli se tailler un poste avec Columbus l’an dernier avant de retourner jouer dans la Ligue élite de Suède, pour le club de Djurgardens. Il est un ailier droit de 22 ans qui a récolté 10 buts et 21 points en 38 matches la saison dernière.

« Il est un excellent joueur, je l’ai côtoyé lors de quelques camps des Blue Jackets », a indiqué Abramov au sujet de cet ancien choix de sixième ronde au repêchage de 2017, alors qu’il a lui-même été une sélection de troisième ronde de Columbus un an plus tôt.