En 2012, Erik Karlsson a remporté le trophée Norris pour la première fois de sa carrière.

La décennie Karlsson

Le 20 juin 2008

Durant la première ronde du repêchage amateur de la LNH, à Kanata, Bryan Murray complète une transaction avec les Predators de Nashville, pour obtenir le 15e choix au total. Daniel Alfredsson grimpe sur l’estrade, alors, pour annoncer que les Sénateurs choisissent un défenseur droitier suédois qui pèse 165 livres. « Vous allez un jour le voir diriger l’attaque massive de notre équipe. Les partisans vont l’aimer beaucoup et l’apprécier très longtemps », déclare le dépisteur européen des Sénateurs, Vaclav Burda.

Erik Karlsson a été sélectionné au premier tour du repêchage de la LNH en 2008.

***

Le 2 octobre 2008

Les Sénateurs complètent leur camp d’entraînement en Suède. Ils jouent un match hors-concours à Göteborg, contre un club de première division, les Indians de Frölunda. Le jeune Karlsson s’apprête alors à disputer une dernière saison en Europe, avec eux. « C’est un honneur d’affronter Alfie, dit-il. J’espère que ce sera la seule fois ! »

***

Le 4 janvier 2009

Karlsson revient à Ottawa, avec l’équipe nationale de Suède, pour participer au Championnat mondial junior. Il doit se contenter de la médaille d’argent après une défaite contre le Canada en finale, mais il s’attire de nombreux éloges, en formant un duo du tonnerre avec Victor Hedman. « Avec ses habiletés, il pourrait jouer dans la LNH dès maintenant », déclare le directeur général adjoint des Sénateurs, Tim Murray.

Erik Karlsson dans l'uniforme de l'équipe nationale junior de la Suède

***

Le 27 octobre 2009

Après avoir mérité un poste à Ottawa, Karlsson connaît un premier mois difficile dans la LNH. Murray décide de le céder à Binghamton. À 19 ans, il redouble d’efforts et récolte 11 points en 12 parties durant son court séjour là-bas. Il n’aura plus jamais besoin d’évoluer dans les ligues mineures.

***

Le 30 janvier 2011

Le jeu de Karlsson progresse rapidement. Il atteint le statut de joueur vedette dans la LNH quand il est invité au Match des étoiles pour la première fois. En Caroline du Nord, il se fait plutôt discret dans un match que son équipe perd 11-10. Il aura la chance de retourner au Match des étoiles à quatre reprises au cours des sept années suivantes.

***

Le 20 juin 2012

Un week-end payant à Las Vegas. Karlsson assiste au gala de fin de saison de la LNH. Il en profite pour discuter, face à face, avec son directeur général. Bryan Murray lui offre un contrat de sept ans d’une valeur de 45,5 millions $ US. Quelques heures plus tard, il remporte le trophée Norris, à titre de défenseur par excellence de la LNH, pour la première fois de sa carrière.

Bryan Murray et Erik Karlsson

***

Le 13 février 2013

Après avoir passé quelques mois en Finlande, durant le lock-out des joueurs, Karlsson revient en Amérique du Nord gonflé à bloc. Au 17e match d’une saison écourtée, à Pittsburgh, catastrophe. Son tendon d’Achille de la jambe gauche est tranché. Il passe de longs mois sur la liste des blessés. Courageux, il déjoue tous les pronostics en effectuant un retour au jeu 10 semaines plus tard. Il aide son équipe à éliminer le Canadien de Montréal au premier tour des séries.

***

Le 23 février 2014

Karlsson doit une fois de plus se contenter de l’argent lors d’une importante compétition internationale. Cette fois, c’est aux Jeux olympiques de Sotchi qu’il grimpe sur la deuxième marche du podium. Sur les grandes patinoires, le rapide patineur sait utiliser sa vitesse. Il est élu meilleur défenseur du tournoi, après avoir marqué quatre buts et obtenu huit points en six parties.

***

Le 2 octobre 2014

Pour une deuxième année consécutive, les Sénateurs se retrouvent sans capitaine. Deux principaux candidats se profilent : le vieux et fiable Chris Phillips et l’excellent Karlsson. Bryan Murray et son entraîneur Paul MacLean choisissent de tout miser sur le talent. « Je ne serai jamais Alfie. Je ne serai jamais Spezz. Je serai moi-même. Je serai un leader différent de ceux que nous avons connus dans le passé », promet Karlsson quand il découvre le « C » sur son chandail.

Erik Karlsson succède à Jason Spezza en tant que capitaine des Sénateurs.

***

Le 23 juin 2015

Le Hamburglar Andrew Hammond permet aux Sénateurs d’atteindre les séries avec sa fin de saison spectaculaire, mais Karlsson complète l’année sur un point d’exclamation, en remportant le trophée Norris pour la deuxième fois de sa carrière.

***

Le 25 mai 2017

La saison régulière 2015-16 fut la plus productive de la carrière d’Erik Karlsson : 82 points en 82 parties. Pourtant, c’est en 2016-17 qu’il est devenu, aux yeux de plusieurs, le meilleur défenseur au monde. Il a surtout fait la démonstration de son talent durant les séries où il a inscrit 18 points en 19 rencontres, jusqu’à l’élimination en Finale d’Association contre les Penguins de Pittsburgh. En juin, il a pris le deuxième rang au scrutin du trophée Norris et le cinquième rang au scrutin du trophée Hart.

***

Le 27 novembre 2017

« Nous sommes dans un business, nous sommes traités comme dans un business et nous allons faire la même chose avec tout le monde. Si je me retrouve sur le marché, je vais tout faire pour être payé à ma juste valeur », déclare Karlsson aux journalistes durant un voyage à New York. Pour la première fois, la possibilité qu’il soit impliqué dans une transaction était évoquée.

***

Le 13 septembre 2018

Après des mois de spéculation, Karlsson est enfin échangé aux Sharks de San Jose. « Malgré tout ce qui a été dit, tout ce que j’ai pu entendre, je subis un véritable choc. Je n’aurais jamais pu imaginer que je quitterais un jour cette organisation », dit-il, émotif.