Marcus Högberg réalise un de ses 40 arrêts contre Matthew Tkachuk dans la victoire de 5-2 des Sénateurs d'Ottawa aux dépens des Flames de Calgary samedi au Centre Canadian Tire.

Högberg freine les Flames et la série de neuf revers

Marcus Högberg a volé la vedette aux frères Tkachuk samedi au Centre Canadian Tire.

Devant une bonne foule de 17 671 amateurs, dont une quarantaine de membres de la famille de Brady et Matthew Tkachuk, le gardien recrue des Sénateurs d’Ottawa a repoussé 40 lancers dans un gain de 5-2 alors qu’il a réussi à mettre un frein à la séquence de neuf revers consécutifs des siens.

Le cerbère suédois est passé à moins de six minutes de son premier jeu blanc en carrière, dont il a été privé par Mark Jankowski avec un beau coup de revers pour son premier but de la saisonn alors que Noah Hanifin l’a aussi déjoué en fin de rencontre.

«Sans ‘Hoggy’ (Hogberg), c’est évident qu’on ne gagne pas ce match, c’est aussi simple que ça. Il a été excellent, a bien résumé le défenseur Dylan DeMelo. C’est dommage, il a tellement bien joué, ça aurait été bien de lui procurer le ‘beignet’ (blanchissage). Mais c’était une belle feinte et un beau but.»

Le principal intéressé était plus intéressé à mettre la main sur son deuxième gain en carrière qu’un premier coup de pinceau, après avoir perdu en prolongation ou tirs de barrage à ses trois départs précédents.

«J’ai eu beaucoup de lancers au début et j’avais une bonne sensation dès le départ, a-t-il indiqué. C’était bien de gagner en temps réglementaire. J’ai cherché à demeurer patient et faire ce que je fais... Le ‘focus’ était de gagner le match, s’ils comptent un but ou deux, ça n’a pas d’importance. On voulait juste gagner, c’est tout.»

Brady Tkachuk a eu le meilleur sur son frangin pour la première fois en quatre matches alors qu’il a récolté un but et une passe. Son filet a ouvert le pointage alors que la passe qu’il dirigeait vers Anthony Duclair a été redirigée par Travis Hamonic dans son propre filet. 

Chris Tierney, Connor Brown, avec un but et une passe pour un troisième match de suite, Colin White et Vladislav Namestnikov, dans un filet désert, ont complété pour les locaux, qui se sont débrouillés pour un deuxième match de suite sans les services du centre gatinois Jean-Gabriel Pageau, incommodé par des maux de cou.

«Les deux équipes ont besoin des deux points et je suis certainement heureux qu’on les ait obtenus. ‘Hoggy’ a offert une performance phénoménale. On ne voulait pas avoir un mauvais arrière goût pendant la pause (du Match des étoiles)... Mon but était un drôle de bond, on va le prendre», a souligné Tkachuk, qui a pris la mise au jeu initiale du match contre son frère après que l’arbitre Wes McCauley ait expulsé les deux centres du cercle.

«Ce n’était pas planifié, mais c’est un beau geste de Wes», a ajouté le plus jeune des Tkachuk à ce sujet.

«On l’avait fait l’an passé (lors de leur premier duel) et cette fois, on n’en avait pas parlé, c’est Wes qui a décidé ça», a noté Matthew Tkachuk de l’autre côté.

L’entraîneur-chef D.J. Smith a apprécié l’effort de son club avant une pause d’une semaine, lui qui ne faisait pas trop de cas des neuf revers vu que quatre d’entre eux avaient été passé le temps réglementaire, donc permettant à son équipe de récolter un point.

«Högberg a été excellent, il a des points à ses quatre derniers matches et il nous avait donné une chance de gagner les trois autres. C’est bon pour notre équipe et notre organisation d’avoir un jeune qui joue aussi bien, a-t-il dit. Nous avons compté des buts opportuns... Brady a joué son meilleur match loin de la rondelle à mon avis, il était bien concentré dès le départ. Nos gars voulaient gagner pour eux-mêmes avant la pause, quoiqu’ils savent que les deux frères sont de fiers compétiteurs.»

Smith a indiqué après coup que Högberg passera la pause sur l’alignement du club de la LNH pendant qu’Anders Nilsson soigne toujours une commotion cérébrale. Les recrues Drake Batherson, Rudolfs Balcers et Filip Chlapik n'ont pas eu la même chance, étant rétrogradés pour aller prêter main-forte au club-école de Belleville, qui n’avaient que neuf attaquants en santé pour son match à Grand Rapids samedi soir.

Les Sénateurs (17-23-8) vont reprendre le collier dimanche prochain avant de recevoir la visite des Devils du New Jersey le lendemain.