Le gardien de but Filip Gustavsson devra se battre pour le poste de numéro un à Belleville.

Gustavsson prêt à se battre pour son poste à Belleville

À la fin d’un 1er juillet très tranquille pour les Sénateurs, le directeur général Pierre Dorion avait annoncé une embauche assez étonnante, celle du vétéran gardien Mike McKenna.

Le retour dans l’organisation de ce dernier, qui avait joué à Binghamton en 2011-2012, signifie que les deux jeunes Suédois qui sont sous contrat avec l’équipe, Filip Gustavsson et Marcus Hogberg, devront se battre pour un des deux postes avec le club-école de Belleville, le perdant de ce duel étant destiné à se retrouver à Brampton, dans la ligue East Coast.

Acquis des Penguins de Pittsburgh dans l’échange qui a envoyé le Gatinois Derick Brassard en Pennsylvanie, Gustavsson s’était vu accoler l’étiquette de gardien de l’avenir des Sénateurs dès son arrivée dans l’organisation. Le fait que l’entraîneur des Senators de Belleville Troy Mann ait annoncé jeudi qu’il disputera le match au complet contre les recrues du Canadien de Montréal vendredi soir alors que s’amorcera le tournoi des recrues à Laval vient confirmer cela.

L’ancien choix de deuxième ronde des Penguins en 2016 voit d’un bon œil de se retrouver en compétition avec son compatriote.

« Je pense que c’est nécessaire qu’il y ait une bataille pour un poste afin de soutirer le maximum de tous les gars qui sont là. Celui qui va obtenir ce poste à Belleville va avoir une bonne chance d’apprendre d’un vétéran et de jouer beaucoup de matches également », a-t-il confié au Droit après l’entraînement de jeudi au Sensplex.

À la fin de sa saison avec le club de Lulea, en Suède, Gustavsson s’était amené en Amérique du Nord pour disputer sept parties avec les petits Senators, présentant une fiche de 2-4-0 avec une moyenne de 3,01. Gardien titulaire de l’équipe nationale junior de son pays l’hiver dernier (fiche de 4-1, moyenne de 1,81, médaille d’argent), Gustavsson avait aussi pu prolonger sa saison en étant invité à être le troisième cerbère de l’équipe nationale senior lors des Championnats mondiaux.

Sa saison estivale a été passée à travailler avec son entraîneur des gardiens à Lulea, et à faire face aux tirs de nombreux professionnels provenant de cette ville, dont Oscar Lindberg, des Golden Knights de Vegas, et Viktor Arvidsson, des Predators de Nashville.

« C’est probablement le meilleur été d’entraînement que j’ai jamais eu, ça a été parfait de travailler avec des gars de la LNH et de la LAH. Je suis arrivé ici il y a une semaine et je m’habitue à la grandeur de la glace ainsi qu’aux tirs des joueurs. Je me sens pas mal bien. Je veux maintenant juste faire de mon mieux et on verra où ça va me mener. Je travaillerai à partir de là », a ajouté le jeune homme qui a eu 20 ans en juin dernier, et qui fait 6’ 2’’ et 183 livres.

Le nouvel entraîneur des Senators de Belleville Troy Mann, qui arrive de l’organisation des Capitals de Washington, pense qu’une bonne bataille se dessine entre Gustavsson et Hogberg.

« Je ne suis pas trop familier avec Hogberg non plus, évidemment. Il (Gustavsson) arrive ici avec une excellente réputation. J’imagine que lors du match (de vendredi), il veut bien commencer. Après ça, je suis certain qu’il va obtenir des matches hors-concours (au camp des Sénateurs). Le plan est cependant d’avoir un bon match dès le départ pour qu’il se sente bien avec son jeu, on verra ensuite ce qui va se passer pendant les semaines suivantes du camp », a-t-il noté.

Kevin Mandolese, le gardien des Screaming Eagles du Cap-Breton repêché en juin dernier, et Jordan Hollett, des Tigers de Medicine Hat (choix de 6e ronde en 2017), se partageront ensuite le match de samedi après-midi contre les recrues des Maple Leafs de Toronto.

Les deux parties, en passant, seront télédiffusées à RDS Info et webdiffusées sur le RDS.ca.