Dzingel, qui est âgé de 25 ans, vient de disputer sa première saison complète dans la LNH.

Dzingel se dirige vers l'arbitrage

Pierre Dorion n'aura vraisemblablement pas le choix de passer par Toronto, cet été.
Malgré les négociations qui ont eu lieu dans les dernières semaines, le directeur général des Sénateurs d'Ottawa n'a pas été capable de s'entendre avec le joueur autonome avec compensation Ryan Dzingel.
Afin de trouver un terrain d'entente, le hockeyeur et son patron devront passer par l'arbitrage.
Les deux hommes doivent comparaître devant un juge indépendant ce vendredi, en début de journée.
Selon le bruit qui court, pourtant, une entente semblait à leur portée. Le chroniqueur de Hockey Night in Canada, Elliotte Friedman, affirmait en début de semaine que Dzingel souhaitait obtenir un salaire annuel de 1,95 million $ US. Les Sénateurs étaient prêts à lui consentir 1 million $ US.
Dzingel, qui est âgé de 25 ans, vient de disputer sa première saison complète dans la LNH. En 81 parties, il a marqué 14 buts et obtenu 18 mentions d'aide.
Il a été laissé de côté par son entraîneur Guy Boucher à quelques occasions durant les séries éliminatoires. En 15 parties, il a néanmoins trouvé le moyen d'inscrire trois autres points.
Dorion blaguait en début d'été qu'il trouverait le moyen de s'amuser, malgré tout, s'il était obligé de passer par l'arbitrage. Il entendait profiter de son passage à Toronto pour assister à un match des Blue Jays au Rogers Centre.
Les Jays se trouvent sur la route, à Cleveland, ce week-end...