En 21 matches cette saison avec les Sénateurs, Anthony Duclair a marqué 8 buts et récolté 14 points.

Duclair se contente de 19 buts

Anthony Duclair a bien essayé de compter son 20e but de la saison contre son ancien club samedi soir.

L’attaquant des Sénateurs a obtenu sept tirs au but dans la défaite de 6-2 contre les Blue Jackets, dont plusieurs dangereux. Le gardien Joonas Korpisalo l’a notamment frustré sur une échappée en troisième période, alors que l’écart était seulement de deux buts.

« J’ai aimé son effort, offensivement, il a fait beaucoup de choses merveilleuses. Il a fait un excellent jeu à 4-2, leur gardien a fait un gros arrêt parce que si on avait marqué là-dessus, les amateurs dans l’édifice auraient été excités et on aurait eu droit à une bonne fin de match, a souligné l’entraîneur-chef Marc Crawford. Il a obtenu beaucoup de chances de compter. On aime tous ce qu’il fait avec la rondelle, ses talents offensifs sont indéniables. On pense tous qu’il est un joueur qui peut être développé. »

« Il a très bien joué. Il a compté des buts pour nous et même si ses talents de marqueur ne devraient pas le définir, c’est le cas. Il y a tellement d’importance qui est placée sur compter des buts dans la LNH. Si Anthony améliore son jeu sans la rondelle, il va être un très bon joueur de la LNH », avait-il aussi mentionné plus tôt.

Depuis qu’il est arrivé dans la capitale le 23 février dans l’échange qui a envoyé Ryan Dzingel à Columbus, Duclair a été le deuxième meilleur compteur des Sénateurs avec ses 8 buts et 14 points en 21 matches, tout juste derrière Brady Tkachuk, qui a fini la saison en force avec 9 buts et 15 points.

Duclair, qui avait signé un contrat d’un an au salaire minimum de 650 000 $ avec les Blue Jackets l’été dernier, a certes aidé sa cause en vue de décrocher une nouvelle entente avec Ottawa cet été, alors qu’il sera un joueur autonome avec restriction le 1er juillet prochain, avec droit à l’arbitrage salarial.


«  Je pense que venir ici à Ottawa s’est avéré un bon changement pour moi.  »
Anthony Duclair

« Ça a été une saison vraiment émotionnelle avec le déménagement et tout. Je pense que venir ici à Ottawa s’est avéré un bon changement pour moi personnellement et j’ai fini la saison sur une bonne note, a-t-il souligné samedi avant l’affrontement contre une de ses quatre anciennes équipes. On va voir ce qui va se passer cet été. Je pense avoir laissé une bonne impression depuis que je suis arrivé. On verra, je n’ai aucune idée de ce qui va arriver. Je vais laisser mon futur entre les mains de mon agent [Philippe Lecavalier, associé à Kent Hugues], comme je fais chaque année. Je ne me mêle pas trop de ces affaires-là. »

Duclair aurait bien aimé que la partie de samedi soir ait plus de signification, alors que les Blue Jackets s’étaient assurés de leur place en séries la veille à New York en défaisant les Rangers 3-2 en tirs de barrage. Leur gain au Centre Canadian Tire n’a rien changé à leur classement alors que la Caroline a gagné également contre Philadelphie, ce qui fait que Columbus se frottera aux champions de la saison régulière, le Lightning de Tampa Bay, en première ronde.

« Ce serait mentir de dire que je ne regardais pas le match [vendredi]. J’étais collé devant ma télévision. C’était un match très serré. Comme ami, je suis heureux pour ces gars-là. Je sais qu’ils ont traversé beaucoup d’épreuves dans ce vestiaire, avec beaucoup de distractions tout au long de l’année, et je suis heureux qu’ils aient pu réussir à se qualifier avec cette victoire. Mais vendredi, j’étais un gros partisan des Rangers de New York [son premier club dans la LNH] parce que j’espérais que ça se décide au match numéro 82, comme tout le monde dans notre vestiaire », a-t-il raconté.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Ça se corse à Belleville

Le club-école des Sénateurs dans la Ligue américaine, les Senators de Belleville, est demeuré dans la course aux séries samedi soir en remportant un important gain de 3-1 contre les Monsters de Cleveland, le club qu’il pourchasse pour le quatrième rang dans la division Nord, le dernier donnant accès à l’après-saison. Avec cette victoire, la troupe de Troy Mann s’est approchée à un point des Monsters, qui ont un match de plus à jouer. Le défenseur Christian Wolanin a compté le but gagnant alors que lui et Rudolfs Balcers disputaient leurs quatrièmes parties en quatre jours (deux dans la LNH, deux dans la LAH). Le gardien Marcus Högberg a effectué 33 arrêts alors que Vitalii Abramov a compté contre son ancien club, tout comme Logan Brown. Les petits Senators, qui pourront à nouveau compter sur les services du défenseur Andreas Englund (rétrogradé dimanche), disputeront leur prochain match mercredi en recevant les Marlies de Toronto et entre-temps, Cleveland jouera son match en main lundi contre Rochester.

***

Assistance totale

Les Sénateurs ont attiré une bonne foule de 18 425 amateurs samedi pour leur 41e et dernier match local de la campagne, ce qui est tout juste sous la capacité de 18 652 places établie cette saison. Il n’y a donc eu qu’un seul match disputé à guichets fermés cette saison, celui du 30 mars contre les Maple Leafs de Toronto. Les Sénateurs terminent la saison avec une assistance totale de 596 665 amateurs, une moyenne de 14 553 par match qui représente une forte diminution par rapport à la moyenne de 15 422 de la saison dernière. «On a rencontré plusieurs amateurs sur la glace après le match [les gagnants des chandails portés par les joueurs lors de ce dernier match] et on a voulu leur dire qu’il y a des meilleurs jours qui s’en viennent. Il y a une dizaine d’années, un club comme Tampa n’allait pas très bien et regardez maintenant, ils sont une puissance. [...] Ce n’est probablement pas facile pour les fans d’encourager un club comme le nôtre, et on apprécie leur appui», a souligné Thomas Chabot.