Anthony Duclair est félicité pour son but gagnant en prolongation qui a procuré un gain de 4-3 aux Sénateurs d'Ottawa par le gardien Anders Nilsson. Auteur d'un tour du chapeau, Duclair à huit buts à ses cinq derniers matches.
Anthony Duclair est félicité pour son but gagnant en prolongation qui a procuré un gain de 4-3 aux Sénateurs d'Ottawa par le gardien Anders Nilsson. Auteur d'un tour du chapeau, Duclair à huit buts à ses cinq derniers matches.

Duclair passe le K.O. aux Jackets

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Anthony Duclair a bien montré à John Tortorella qu’il sait comment jouer au hockey.

L’attaquant québécois a mené les Sénateurs d’Ottawa à un gain de 4-3 en prolongation contre les Blue Jackets de Columbus du coloré entraîneur américain samedi après-midi au Centre Canadian  Tire, mettant la touche finale à un tour du chapeau avec le but gagnant à 1:56 de la quatrième période, pendant un avantage numérique.

Son but tout québécois, un tir sur réception précis sur des passes de Thomas Chabot et Jean-Gabriel Pageau, a soulevé la petite foule de 11 020 amateurs qui comprenait les pères des joueurs des Sénateurs accompagnant le club pour son prochain voyage en Floriude. Parmi eux, il y avait Wendell Duclair, paternel du héros du jour.

«Mes deux buts de tour du chapeau en carrière complétés en prolongation l’ont été à Ottawa (l’autre avec l’Arizona en novembre 2017). Je suis juste content qu’on ait bien joué. C’est un peu spécial de compter contre un ancien club, c’est plus motivant de jouer contre d’anciens coéquipiers... C’est spécial parce que c’est mon premier tour du chapeau (dans la LNH) où il (son père Wendell) était dans les estrades, c’est vraiment spécial», a commenté Duclair, qui est déjà rendu à 18 buts cette saison, un sommet au sein de son club.

Auteur de huit buts à ses cinq derniers matches, le numéro 10 est passé devant Pageau (16 buts), le dernier joueur à avoir complété un tour du chapeau en prolongation (en séries contre New York en 2017). Bob Kudelski a été le seul autre Sénateur à réussir l’exploit, en novembre 1993.

«‘Duke a été excellent toute l’année pour nous, il a certes trouvé son ‘groove’. Je ne pense pas que ça importe que ce soit contre son ancien club, il veut juste aider son équipe», a noté l’entraîneur-chef D.J. Smith au sujet du joueur acquis de Columbus en février dernier dans l’échange de Ryan Dzingel.

Le filet gagnant de Duclair a fait oublier l’avance de deux buts échappée par les locaux en troisième période, quand les Blue Jackets ont dominé le jeu (20-5 au chapitre des tirs) et que le Français Anthony Texier a compté deux fois lorsque laissé à découvert dans l’enclave.

«On a beaucoup à apprendre de ce match, on s’est assis sur notre avance et on leur a donné la rondelle trop souvent en troisième et ils sont revenus arracher un point. Dans notre édifice, on devrait être capable de mieux finir ça», a souligné Connor Brown, qui avait marqué en échappée au deuxième tiers pour faire 3-1 après le doublé de Duclair au premier tiers, entrecoupé d’un but de Cam Atkinson en échappée.

Le gardien Anders Nilsson a été solide face aux 41 lancers des visiteurs, frustrant aussi Atkinson sur une descente à deux contre zéro avant le but de Brown, ainsi que sur une longue échappée en prolongation. «Si ce n’est de ‘Nilly’, on ne gagne pas ce match», a souligné D.J. Smith.

«On a bien joué les deux premières périodes, puis nous étions à plat en troisième. On n’a pas joué à notre façon et l’autre équipe a pris le dessus. C’est bien qu’on ait réussi à aller chercher la victoire en avantage numérique en prolongation, mais c’est une bonne leçon qu’on ne peut pas jouer à moins que 100 % tout le temps... C’est le ‘fun’ de voir Duclair aller, il a tout un lancer, je le sais pour l’avoir vu lors des entraînements», a dit le cerbère suédois.

Le match a été fertile en rebondissements. Nick Paul s’est vu refuser un but au premier tiers en raison d’un hors-jeu. Le but d’Atkinson a nécessité une révision vidéo parce que Nilsson avait capté la rondelle près (finalement au-delà) de la ligne des buts. Tortorella a retiré son gardien recrue Elvis Merzlikins, après la première période, à la faveur de Joonas Korpisalo, qui avait blanchi Ottawa 1-0 lors de leur dernier duel, il y a trois semaines. Il avait été particulièrement chancelant sur le premier but de Duclair dès la troisième minute de jeu. Il  y a aussi le défenseur Mark Borowiecki qui a sonné accidentellement l’attaquant Sonny Milano au premier tiers, geste auquel il a répondu en jetant les gants contre Josh Anderson, blessé lui aussi sur la séquence.

«Nous avons joué une bonne troisième période... On a joué avec ardeur avec les gars que nous avons perdus. On a eu des chances de gagner avant la punition en prolongation», a commenté Tortorella, qui avait critiqué Duclair lors d’une mémorable sortie il y a moins d’un an à Montréal, avant qu’il ne soit échangé.

Les Sénateurs (14-17-2) ont rejoint les Jackets (12-14-6) au 13e rang dans l’Est en amassant un point pour un troisième match de suite (2-0-1), eux qui iront maintenant disputer leurs deux prochains matches en Floride, contre les Panthers lundi et le Lightning de Tampa Bay mardi.