Matt Duchene a connu un deuxième match consécutif de deux buts et trois passes, lundi, contre les Panthers.

Duchene va dans la bonne direction

ST. PAUL, MINNESOTA — Matt Duchene donne de bonnes munitions à son agent Pat Brisson dans les négociations pour une prolongation de contrat qui, selon toute vraisemblance, se poursuivent avec les Sénateurs d’Ottawa.

En connaissant un deuxième match consécutif de deux buts et trois passes lundi contre les Panthers de la Floride, le centre de 27 ans acquis de l’Avalanche du Colorado il y a un peu plus d’un an s’est hissé à égalité au cinquième rang des compteurs de la LNH. Une poussée de 15 points en sept parties depuis que le scandale du Ubergate a éclaté lui donne 27 points en tout et il souffle dans le cou de ses anciens coéquipiers de l’Avalanche Mikko Rantanen (32 points) et Nathan MacKinnon (29), un point aussi derrière Connor McDavid, des Oilers.

Cette explosion survient au moment où Brisson aurait tenu une deuxième rencontre avec le DG Pierre Dorion récemment. Selon le respecté Bob McKenzie, de TSN, les pourparlers ne sont pas près d’arriver à un dénouement, mais ils iraient « dans la bonne direction » pour un pacte de huit ans qui rapporterait probablement entre 8 et 9 millions $ (US) par saison à Duchene.

« C’est la première fois que j’en entends parler. Je ne me soucie pas de ça présentement, a dit Duchene après le léger entraînement des siens mardi midi, avant le départ pour le Minnesota. Je m’inquiète seulement d’aider ce club à gagner des matches. Le reste, ça va se régler de soi-même. Honnêtement, je n’ai pas eu de conversation à ce sujet. »


« « Je pense que je n’ai jamais aussi bien joué de ma carrière. » »
Matt Duchene

Le dossier de Duchene est évidemment une des deux grandes priorités pour Dorion au courant de cette saison, avec celui de l’autre leader en attaque, Mark Stone. Les choses sont moins pressantes de son côté puisque selon la convention collective, une entente ne peut être conclue avec lui qu’après le 1er janvier prochain.

Duchene avait le droit de négocier une prolongation dès le 1er juillet dernier, mais les choses ont traîné cet été avec les tractations entourant l’ancien capitaine Erik Karlsson, échangé depuis à San Jose. Le pacte de 30 millions $ pour cinq ans qu’il avait signé au Colorado arrive à échéance le 1er juillet prochain, moment où il pourrait obtenir son autonomie complète. 

« J’ai dit dès le premier jour que ce serait fantastique si ça marchait ici. Il y a tellement de variables et je n’ai pas plongé là-dedans. C’est une grosse décision quand tu t’engages à long terme. Je n’ai pas commencé ce processus. Honnêtement, je me soucie juste de venir ici chaque jour. J’aime les gars ici. La ville est fantastique, les amateurs sont excellents et je pense que mon jeu va dans la bonne direction, et c’est tout ce qui importe pour moi présentement », note celui qui totalise 33 buts et 76 points en 89 matches depuis son acquisition dans l’échange à trois clubs qui a envoyé Kyle Turris à Nashville.

Duchene dit qu’il est trop tôt pour penser à lutter pour le championnat des compteurs, mais enthousiasmé à l’idée d’être un mentor pour son nouvel ailier Drake Batherson, qui a deux buts et cinq points en trois parties depuis son rappel, ainsi que les autres jeunes joueurs du club, il convient qu’il joue du gros hockey.

« Je pense que je n’ai jamais aussi bien joué de ma carrière. Il y a beaucoup de choses qui entrent en ligne de compte en prenant la décision que je vais devoir prendre. On ne te donne pas de boule de cristal et en fin de compte, je vais m’assurer de prendre la bonne décision pour moi et ma famille », a-t-il ajouté.