«Le concours d'habiletés occupe toujours une place dans mon coeur.» - Jason Spezza.

Du plaisir et une feinte spectaculaire

C'est une soirée pour se changer les idées. Une soirée pour s'amuser.
Pendant quelques heures, les Sénateurs ont oublié qu'ils sont dans le pétrin. Ils ont oublié qu'ils ont un écart de cinq points à combler et quatre formations à devancer s'ils veulent participer aux séries éliminatoires.
Pendant quelques heures, ils ont eu du plaisir.
«Le concours d'habiletés occupe toujours une place dans mon coeur. Quand j'étais jeune, j'ai eu la chance d'assister à quelques événements du genre dans la région de Toronto. Je trouvais toujours ça intéressant. Quand je vois tous ces gamins dans les gradins, année après année, je réalise que c'est un événement important», dit Jason Spezza.
Chaque année, des joueurs de hockey mineur de la région d'Ottawa-Gatineau ont la chance de participer à quelques épreuves avec les pros. Cody Ceci, par exemple, a vécu l'expérience quand il était âgé de neuf ans.
Hier, un des jeunes participants, Grant Clarke, a volé la vedette. Dans le concours d'échappées, il a marqué un but en imitant la célèbre feinte de l'ancien attaquant des Sénateurs Kaspars Daugavins.
«Il faut une sacrée dose de confiance pour faire ce que ce jeune homme a fait ce soir», s'émerveillait Colin Greening en fin de soirée.
«Je ne sais pas si c'est une question de génération, mais à son âge, je n'aurais jamais été capable d'essayer une telle feinte devant des milliers de spectateurs. Il l'a fait. Tant mieux pour lui.»
C'est un événement pour s'amuser mais c'est aussi une compétition. Chaque année, les Sénateurs se divisent en deux formations lors de cette soirée. Un trophée est à l'enjeu.
Après une séquence victorieuse qui a duré plusieurs années, l'équipe du capitaine Chris Phillips s'est avouée vaincue, hier soir. L'équipe de Jason Spezza l'a emporté. «Nous leur avons donné une chance. Nous sommes des gentlemen. Ça ne se passera pas comme ça l'année prochaine», a conclu Phillips.