Pierre Dorion

Dorion et lee prêts à relever le défi

Bryan Murray n'a pas l'intention de quitter son poste. Du moins, pas pour l'instant. Dans le communiqué diffusé hier, la direction des Sénateurs a néanmoins fait savoir qu'il devra «s'absenter périodiquement» durant la durée de ses traitements.
En son absence, ses adjoints Pierre Dorion et Randy Lee se partageront ses responsabilités. Dans les prochaines semaines, son absence ne se fera pas trop ressentir. Presque tous les dossiers chauds de l'été 2014 ont déjà été réglés. Le repêchage amateur est derrière nous. Jason Spezza a changé d'adresse. Les joueurs autonomes sans compensation Milan Michalek et David Legwand ont été mis sous contrat.
Il reste bien quelques joueurs autonomes avec compensation à remettre sous contrat. Robin Lehner arrive en tête de liste. Dorion semble toutefois diriger ce dossier depuis le début.
Si les absences de Murray devaient se multiplier cet automne, après l'ouverture du camp d'entraînement, ça pourrait compliquer les choses. La direction des opérations hockey des Sénateurs se retrouverait alors sous la responsabilité de deux hommes relativement inexpérimentés. Dorion et Lee semblent toutefois prêts à faire face à cette éventualité. Ils sont prêts à relever le défi.
«Nous travaillons très bien ensemble. Nous communiquons chaque jour. Nous avons nos forces et nos faiblesses. Nous nous complétons très bien», assure Lee. Ce dernier a travaillé comme entraîneur et comme préparateur physique avant d'être promu à un poste qui lui permet de superviser le développement des espoirs. Dorion est avant tout un dépisteur. Il est aujourd'hui responsable du recrutement chez les Sénateurs.
Les deux hommes ont hérité de responsabilités accrues lorsque Tim Murray a quitté pour Buffalo, l'hiver dernier. Le neveu de Bryan Murray n'a jamais été remplacé. «Les tâches sont bien réparties entre nous», assure Lee. Et puis, nous sommes bien entourés. Le personnel de soutien au sein de notre organisation est fort compétent. Beaucoup de gens sont prêts à effectuer plusieurs tâches pour nous venir en aide. En ce sens, je dirais que nous sommes très chanceux.»