L’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Guy Boucher, a qualifié la perte de Jean-Gabriel Pageau de « décevante », lors de la première journée de camp d’entraînement sur la glace, vendredi.

«Dévastateur» de perdre Pageau

En plus de devoir digérer l’échange d’Erik Karlsson vendredi, les joueurs des Sénateurs devaient aussi accepter le fait qu’ils devront se débrouiller sans Jean-Gabriel Pageau pour la majorité, sinon toute la saison 2018-2019.

L’équipe a confirmé en matinée l’information obtenue par Le Droit à l’effet qu’il avait subi une déchirure du tendon d’Achilles de son pied droit en faisant des exercices pour déterminer sa condition physique jeudi matin. Il a été opéré en soirée et les médecins estiment que sa réhabilitation prendra six mois, ce qui amènerait le centre gatinois au milieu de mars pour réintégrer l’alignement.

« C’est terrible, tu ne veux jamais voir quelqu’un se blesser, encore moins lors des tests de conditionnement, a indiqué son coéquipier Mark Stone. Mais on sait qu’il va revenir plus fort que jamais. Il va travailler fort pendant les quatre à six prochains mois et je n’ai aucun doute que ce petit gars va revenir meilleur. »

La perte est dévastatrice pour des Sénateurs qui comptaient sur Pageau pour pivoter leur deuxième trio cette saison, du moins avant l’acquisition de Chris Tierney dans l’échange qui a envoyé Karlsson à San Jose.

Matt Duchene avait l’air encore plus déçu par cette perte que par le départ anticipé du capitaine de l’équipe. « Perdre Pageau, c’est un coup de pied au derrière pour nous. Il est un joueur si spécial pour nous, il remplit un grand rôle, il fait des choses que plusieurs gars ne peuvent pas faire sur la glace, au niveau de sa ténacité. Ça va être difficile à remplacer. Mais il faut aller de l’avant et c’est une chance pour d’autres gars de faire le travail. Mais ça n’empêche pas qu’on doit panser notre blessure avec “Pager” qui est tombé au combat », a-t-il déclaré.

C’était l’approche également de l’entraîneur-chef Guy Boucher, évidemment.

« C’est un des joueurs les plus populaires de l’équipe, un gars qui a l’équipe à cœur. Il avait eu son meilleur été d’entraînement, il se sentait mieux que jamais. Il se sentait aussi prêt à assumer un rôle de leader. Il avait tout fait pour faire un autre pas dans la bonne direction. C’est très décevant pour lui, et pour tout le groupe. Tous les joueurs l’ont ressenti en apprenant qu’il devait être opéré. C’est dévastateur pour lui, et pour le groupe, mais c’est une autre journée aujourd’hui et il serait le premier à nous dire de nous mettre en marche parce qu’il y a peu de temps avant le début de la saison et on doit trouver quelqu’un pour le remplacer », a souligné Boucher.

Deux joueurs qui pourraient être appelés à compenser pour l’absence de Pageau sont Zack Smith, qui devait déjà être inséré au centre du troisième trio, et Colin White, qui avait joué à l’aile droite au tournoi des recrues de la semaine dernière.

« On m’a ramené au centre aujourd’hui, les choses pourraient encore changer demain, on ne sait jamais. Je peux jouer à gauche ou à droite également, je vais jouer où on pense que je cadre le mieux, c’est excitant, a commenté White. C’était difficile de voir Pageau se blesser comme ça après tout un été à s’entraîner, mais il est tough, il va revenir de ça. Ça fait mal à notre équipe un peu, mais il ne faut pas trop y penser et passer à autre chose. »

C’est la première blessure sérieuse de la carrière de l’ancien des Olympiques de Gatineau, qui n’avait raté que quatre parties la saison dernière alors qu’il s’était contenté d’une récolte de 29 points, dont 14 buts. Le centre de 25 ans avait vu une séquence de 233 parties consécutives disputées prendre fin en janvier quand il avait subi une entorse à une épaule lors d’un match contre Toronto.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Un ami pour Tkachuk

Le d.g. des Sénateurs Pierre Dorion a beaucoup fait jaser en ville en disant qu’un des espoirs acquis dans l’échange d’Erik Karlsson, Josh Norris, était en prime un des meilleurs amis de son premier choix de juin dernier, Brady Tkachuk. Après avoir patiné avec Zack Smith et Mark Stone lors du premier match simulé du camp, Tkachuk a confirmé. « J’étais excité en apprenant qu’il était dans l’échange. On a joué ensemble avec l’équipe nationale U-18 (des États-Unis) et il est un de mes meilleurs amis. C’est pas mal “cool”, il m’a appelé et il est très excité. Il est un joueur qui joue sur les 200 pieds de la glace, il est incroyable autant offensivement que défensivement. Excellent avec la rondelle, excellent tir. C’est un des meilleurs joueurs avec qui j’ai jamais joué, et encore mieux, il est un meilleur gars en dehors de la glace », a-t-il dit.

Bon rapport de Boedker

Acquis des Sharks dans l’échange de Mike Hoffman, l’attaquant Mikkel Boedker connaît bien le centre Chris Tierney et le défenseur Dylan DeMelo, qui étaient ses coéquipiers l’an dernier. « Ils viennent d’une organisation aspirante chaque saison et ils vont apporter ça à l’équipe. Évidemment, ils ne peuvent pas remplacer Erik (Karlsson), mais ils vont être de bons gars dans le vestiaire et sur la glace, et c’est important présentement ici. Nous avons besoin que tout le monde soit dans le même bateau. J’ai passé du temps sur la ligne de Chris et il est très intelligent, il voit bien le jeu. Il a compté 17 buts l’an passé, il sait aussi où se trouve le filet. C’est dommage de ne pas obtenir la chance de jouer avec Erik tous les jours, mais il se passe des choses en arrière-scène avec lesquelles je n’ai rien à voir », a-t-il dit.

Entre les lignes

Tierney, DeMelo et l’espoir letton Rudolfs Balcers devraient arriver dans la capitale samedi. Ils porteront respectivement les numéros 71, 2 et 38. L’arrivée de Tierney force l’attaquant québécois Gabriel Gagné à lui céder le numéro 71 et il portera dorénavant le 73. L’attaquant Max McCormick, assuré d’un poste alors qu’il a un contrat à sens unique en poche cette saison, n’était pas sur la glace en raison d’une blessure mineure subie avant de se rapporter au camp. Lors du premier match simulé, le trio de Zack Smith entre Brady Tkachuk et Mark Stone était confronté à celui de Matt Duchene entre Ryan Dzingel et Alex Formenton. Colin White était entre Bobby Ryan et Mikkel Boedker, lui. La première paire de défenseurs était formée de Thomas Chabot et Cody Ceci.